Logo
Cardano Ecosystem

Cryptoast

12/02/2022

·

107 views


🔮 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps rĂ©el

FTX, la 2e plus grosse plateforme d'échange de cryptomonnaies au monde, s'est déclarée en faillite. De nombreux utilisateurs ont toujours leurs fonds bloqués, à hauteur de plusieurs milliards de dollars. Le...

🔮 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps rĂ©el

FTX, la 2e plus grosse plateforme d'échange de cryptomonnaies au monde, s'est déclarée en faillite. De nombreux utilisateurs ont toujours leurs fonds bloqués, à hauteur de plusieurs milliards de dollars. Le 12 novembre, la plateforme a été touchée par un hack de grande ampleur, creusant encore plus le trou dans ses comptes. D'autres activités frauduleuses comme la création de 400 millions de dollars de tokens FTT ont été repérées.

Le 13 novembre les autoritĂ©s des Bahamas et du monde entier lancent des enquĂȘtes. Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX, reste introuvable et dit se cacher pour sa sĂ©curitĂ©. De nombreuses entreprises mettent fin avec leurs partenariats avec la plateforme et le 14 novembre de nombreux actifs liĂ©s Ă  FTX sont gelĂ©s.

Le 15 novembre on apprend que le nombre de personnes touchées par la faillite dépasserait le million, et que les sommes perdues se situent dans une fourchette entre 10 et 50 milliards de dollars. Le nouveau PDG de FTX a transmis à la justice américaine de nombreux documents faisant état des lieux d'une gestion calamiteuse de l'entreprise et de fonds utilisés par certains employés.

Si vous n'avez pas tout suivi depuis le début de l'affaire, voici quelques articles importants pour comprendre la situation actuelle de FTX et de Sam Bankman-Fried :

Vous pouvez également visionner notre vidéo qui résume toute l'affaire FTX en 3 actes :

Ce direct sur l'affaire FTX a pris fin le 2 décembre, voici son archive.


SBF s'exprime au NYT Dealbook Summit

🔮  15:00 : Sam Bankman-Fried s'est exprimĂ© pour la premiĂšre fois publiquement depuis l'effondrement de FTX lors du New York Times Dealbook Summit dans le cadre d'une interview avec Andrew Ross Sorkin. Il en a notamment profitĂ© pour dire que contrairement Ă  ce que lui avaient conseillĂ© ses avocats, il a prĂ©fĂ©rĂ© s'exprimer publiquement pour mettre les choses au clair :

« Ce n'est pas qui je suis, et ce n'est pas qui je veux ĂȘtre. J'ai le devoir de parler et d'expliquer ce qui s'est passĂ© ».

Sans préciser comment cela serait réalisable, il a également affirmé qu'il était encore possible de rembourser intégralement les créanciers de la plateforme. Le concernant, il révÚle qu'il ne détient plus qu'un compte bancaire avec un solde de 100 000 dollars et qu'une seule de ses cartes bancaires demeure fonctionnelle.

Dans l'ensemble, l'ex-PDG de FTX a surtout répété que les différents éléments ayant émergé depuis la chute de son empire sont avant tout des « erreurs de gestion des risques » et des « erreurs involontaires ». Il a toutefois reconnu que la plateforme n'assurait pas les fonds déposés de ses clients à un ratio de 1 pour 1.

La blockchain TON déploie un fonds de sauvetage

04:00 : Les responsables de la Fondation TON ont mis en place un « fonds de sauvetage » de 126 millions de dollars pour inciter des projets blockchain à migrer vers le réseau TON. Ils expliquent vouloir atténuer les effets de la chute de FTX sur les protocoles et entreprises touchées.

30 novembre : la faute Ă  la centralisation ?

BlackRock avait investi dans FTX

19:10 : Selon Larry Fink, le directeur général de BlackRock, la société avait investi 24 millions de dollars dans FTX à travers divers fonds sous son autorité. Sans rentrer dans les détails, il a également déclaré qu'il y avait eu des « écarts de conduite » dans la gestion de FTX, mais que pour autant, la technologie inhérente aux cryptomonnaies demeurait pertinente :

« Nous allons devoir attendre de voir comment tout cela se passe. Je veux dire, pour l'instant, nous pouvons faire tous les appels de jugement, et il semble qu'il y ait eu des mauvais comportements aux conséquences majeures. »

Charles Hoskinson appelle à plus de décentralisation

19:00 : S'exprimant lors du Financial Times Crypto and Digital Assets Summit, Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano (ADA), a affirmé que l'effet domino que nous observons depuis quelques mois est dû à un échec des solutions centralisées :

« Les échecs que nous connaissons ne sont pas des échecs de protocoles, ni des échecs de la DeFi. Ce sont des échecs de la confiance, des échecs de la réglementation, des échecs des personnes. »

Il ajoute :

« Les gens aiment la centralisation, car elle vous donne de la cohérence, et elle vous donne de l'efficacité et de l'optimisation. Mais ensuite, ils en subissent toujours les conséquences à un moment donné, parce que les gens font des erreurs, ou les gens sont corrompus. Nous l'avons vu avec FTX, et nous l'avons vu avec Luna. »

LedgerX met des fonds Ă  disposition pour FTX

11:00 : LedgerX, une filiale de FTX spĂ©cialisĂ©e dans les produits dĂ©rivĂ©s sur cryptomonnaies, va mettre Ă  disposition 175 millions de dollars dans le cadre de la faillite de FTX. Ces fonds, initialement mis de cĂŽtĂ© pour des approbations rĂ©glementaires, pourraient ĂȘtre utilisĂ©s Ă  des fins de remboursement pour les divers crĂ©anciers du groupe.

29 novembre : BlockFi poursuit SBF en justice

BlockFi trÚs exposé à FTX

20:05 : Le prĂȘteur de cryptomonnaies dĂ©sormais officiellement en faillite BlockFi a dĂ©clarĂ© avoir 355 millions de dollars sous forme de cryptomonnaies toujours bloquĂ©s sur FTX. Ce montant, dĂ©jĂ  important, vient s'ajouter aux 671 millions de dollars prĂȘtĂ©s par BlockFi Ă  Alameda Research, la sociĂ©tĂ© sƓur de FTX.

Les politiques continuent de se détourner de SBF

19:53 : Beto O'Rourke, membre du parti dĂ©mocrate et ancien Ă©lu du Texas Ă  la Chambre des reprĂ©sentants des États-Unis, a retournĂ© 1 million de dollars offerts par Sam Bankman-Fried. Selon son porte-parole, cet argent n'a jamais Ă©tĂ© sollicitĂ©. Bien que l'information n'ait Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e que rĂ©cemment, les fonds en question ont cependant Ă©tĂ© rendus le 4 novembre, soit une semaine avant la faillite de FTX. De son cĂŽtĂ©, SBF avait effectuĂ© ce gĂ©nĂ©reux don le 11 octobre.

Un document audio fait surface

19:20: Dans une interview du 16 novembre révélée aujourd'hui, la journaliste Tiffany Fong a questionné Sam Bankman-Fried sur de nombreux points. Il révÚle notamment avoir dit à ses avocats « d'aller se faire voir » lorsqu'ils ont pu le conseiller sur son choix de communication suite à la mise en faillite de FTX. Par ailleurs, SBF a nié l'existence d'une « porte dérobée » dans le systÚme de comptabilité de FTX, une allégation pourtant effectuée par des membres de sa propre entreprise. Il précise qu'il « ne sait de toute façon pas comment coder cela ».

Par ailleurs, nous apprenons dans cette interview que SBF aurait donnĂ© autant d'argent Ă  des candidats rĂ©publicains qu'il n'a pu le faire pour des candidats dĂ©mocrates. Selon lui, si une telle action avait Ă©tĂ© rendue publique, cela aurait pu ĂȘtre « mal vu par les mĂ©dias ».

👉 FTX : un nouvel enregistrement audio de Sam Bankman-Fried s'avùre de mauvaise augure

Le « hacker » de FTX transfÚre 255 BTC sur l'exchange OKX

18:10 : Selon des informations compilées par l'analyste on-chain @zachxbt et par @bax1337, l'individu ayant attaqué FTX la veille de sa mise en faillite aurait, à l'heure de l'écriture de ces lignes, transféré 255 Bitcoins (BTC) vers l'exchange OKX. Au cours actuel du BTC, cela équivaut à plus de 4,1 millions de dollars. @zachxbt a souligné une répétition du modus operandi des différentes adresses ayant interagi avec le mixeur de cryptomonnaies ChipMixer, ce qui lui a permis de détecter quelles adresses étaient fortement susceptibles d'appartenir au « hacker » de FTX.

FTX peut de nouveau verser les salaires de ses employés

14:45 : Suite à un dépÎt de motion la semaine derniÚre par le conseiller juridique de la nouvelle direction de FTX, l'entreprise a reçu l'autorisation de verser les différents salaires et indemnités qu'elle doit à ses salaires depuis sa mise en faillite le 11 novembre. Conformément à cette demande, Sam Bankman-Fried, Gary Wang, Nishad Singh ainsi que Caroline Ellison ne recevront aucune indemnité. John Ray III, le nouveau PDG de FTX, s'est félicité de la nouvelle :

« Avec l'approbation par la Cour de nos motions de premier jour et le travail effectué sur la gestion globale de la trésorerie, je suis heureux que le groupe FTX reprenne le paiement en espÚces des salaires et des avantages sociaux à nos employés restants dans le monde entier. »

BlockFi poursuit SBF en justice

11:00 : La société BlockFi, qui s'est déclarée en faillite le 28 novembre, a annoncé qu'elle poursuivait Sam Bankman-Fried en justice dans la foulée. L'action est intentée contre l'ex-PDG de FTX concernant les actions qu'ils avaient précédemment achetées dans l'entreprise Robinhood et qu'il avait données en partie en tant que collateral à BlockFi. Cette derniÚre a déclaré qu'elle allait maintenant chercher à « faire appliquer les termes d'un contrat de gage et à récupérer les garanties qui sont la propriété de ces actifs en faillite ».

👉 Suite à sa faillite, BlockFi poursuit Sam Bankman-Fried en justice

28 novembre : Christine Lagarde veut plus de régulation

Christine Lagarde demande plus de régulation

20:45 : Lors d'une discussion au parlement européen portant sur l'affaire FTX, Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a appelé à davantage de régulation sur les cryptomonnaies.

Selon elle, la « stabilitĂ© et la fiabilitĂ© [des cryptomonnaies] ont Ă©tĂ© exposĂ©es de la maniĂšre la plus Ă©vidente rĂ©cemment ». Elle ajoute :  « Il faudra qu'il y ait un MiCA II.  [
] L'Europe a pour objectif d'ĂȘtre un leader Ă  cet Ă©gard. »

BientĂŽt une audience pour FTX

19:45 : La Chambre des reprĂ©sentants des États-Unis tiendra sa premiĂšre audience concernant le dossier FTX le 13 dĂ©cembre sous l'intitulĂ© « EnquĂȘte sur l'effondrement de FTX, premiĂšre partie ». Comme son nom l'indique, il est fort probable que l'affaire soit Ă©tudiĂ©e Ă  travers plusieurs sĂ©ances.

Maxine Waters (parti démocrate) et Patrick McHenry (parti républicain), 2 représentants de la chambre, ont notifié leur souhait de voir Sam Bankman-Fried participer à la premiÚre audience. Les représentants de sociétés impliquées dans l'affaire, notamment Alameda Research et Binance, sont également invités à se joindre à la séance.

Le procureur général des Bahamas s'exprime

08:15 : Ryan Pinder, le procureur général des Bahamas, s'est exprimé dans un discours de 25 minutes afin d'éclaircir quelques points concernant l'affaire FTX et suite aux documents déposés par la nouvelle direction de FTX visant à accuser le gouvernement bahaméen de transferts « non autorisés ».

« La Commission des valeurs mobiliÚres a pu agir aussi rapidement grùce à la force du cadre législatif, qui était déjà en place aux Bahamas. [...] Nous avons été choqués par l'ignorance de ceux qui affirment que FTX est venu aux Bahamas parce qu'ils ne voulaient pas se soumettre à un examen réglementaire. En fait, le monde est plein de pays dans lesquels il n'y a pas d'autorité législative ou réglementaire sur les affaires de crypto et d'actifs numériques, mais les Bahamas ne sont pas l'un de ces pays. »

Le tweet du Bureau du Premier ministre des Bahamas ayant partagé cette intervention a été retweeté par Sam Bankman-Fried.

Alameda puise chez FTX

07:45 : Selon un rapport d'Arkham Research, Alameda Research aurait retiré 204 millions de dollars depuis 8 adresses différentes appartenant à FTX.US sous forme de diverses cryptomonnaies, et ce quelques jours avant sa mise en faillite. Alameda Research a ensuite fait office de passerelle et a fait transiter une partie de ces fonds vers FTX International et vers Binance.

👉 FTX US – Alameda Research aurait retirĂ© 200 millions de dollars de cryptomonnaies avant la chute

25 novembre : FTX sous enquĂȘte des autoritĂ©s turques

Des investissements Ă©tranges

19:00 : Nous apprenons que Sam Bankman-Fried aurait investit 11,5 millions de dollars dans Farmington State Bank. Cette banque emploi 3 employés dans une ville de 146 habitants et est valorisée moitié moins que l'investissement.

The FTX story just gets wilder.

Earlier this year, SBF invested $11.5m in Farmington State Bank in Washington St. (nearly double the bank’s value).

It’s the 26th smallest bank in the US. It serves a town of 146 people. Has only 3 employees. And looks like my parent’s garage. pic.twitter.com/G1HiUwcTQy

— Trung Phan (@TrungTPhan) November 25, 2022

Les autoritĂ©s turques ouvrent une enquĂȘte sur FTX

18:35 : Le Conseil d'enquĂȘte sur les crimes financiers turc, plus connu sous le nom de MASAK, a demandĂ© l'approbation du bureau du procureur gĂ©nĂ©ral d'Istanbul afin d'ouvrir une enquĂȘte sur FTX. La branche turque de FTX, FTX Turkey, est dĂ©jĂ  sous enquĂȘte du MASAK depuis le 14 novembre. Les Ă©lĂ©ments rapportĂ©s jusqu'ici Ă  travers l'enquĂȘte dĂ©jĂ  ouverte ont conduit les autoritĂ©s locales Ă  « une forte suspicion de crime », tant pour la branche turque de l'exchange que pour Sam Bankman-Fried lui-mĂȘme.

24 novembre : la nouvelle direction de FTX en désaccord avec les Bahamas

FTX peut commencer à rembourser une partie de ses créanciers

16:20 : FTX va pouvoir rembourser ses « fournisseurs essentiels » à hauteur de 8,5 millions de dollars selon un document déposé au tribunal hier mercredi 23 novembre. L'exchange pourra également rembourser partiellement ses fournisseurs étrangers à hauteur d'un million de dollars.

Initialement, la nouvelle direction de FTX avait dĂ©posĂ© une requĂȘte afin de rembourser ses fournisseurs Ă  hauteur de 17,5 millions de dollars. Le terme de « fournisseur essentiel » dĂ©signe, selon le document, les sociĂ©tĂ©s proposant des biens et services essentiels au bon fonctionnement de l'exchange. Nous pouvons par ailleurs lire dans le document dĂ©posĂ© par FTX :

« Sans l'autorisation de payer les fournisseurs critiques, les dĂ©biteurs estiment qu'ils pourraient ĂȘtre confrontĂ©s Ă  des risques irrĂ©parables en matiĂšre de sĂ©curitĂ©, Ă  une perte potentielle de donnĂ©es ou Ă  d'autres perturbations et, en fin de compte, Ă  une perte de valeur pour leurs biens. »

Tensions entre les Bahamas et la nouvelle direction de FTX

09:45 : La Securities Commission of the Bahamas (SCB) a affirmé que John Ray III, le nouveau PDG de FTX, avait déformé la façon dont les fonds de FTX Digital Markets (la branche bahaméenne de FTX) avaient été transférés de force.

Effectivement, dans le dossier transmis par les liquidateurs visant Ă  transfĂ©rer l'affaire FTX Digital Markets au tribunal du Delaware aux États-Unis, FTX a affirmĂ© dĂ©tenir « des preuves crĂ©dibles que le gouvernement des Bahamas est responsable de l'accĂšs non autorisĂ© aux systĂšmes des dĂ©biteurs dans le but d'obtenir des actifs numĂ©riques des dĂ©biteurs - qui a eu lieu aprĂšs le dĂ©but de ces affaires », ce qui remettrait ainsi la mise en faillite en vertu du Chapitre 15 en question. De son cĂŽtĂ©, la SCB affirme qu'il s'agissait d'une procĂ©dure d'urgence visant Ă  dĂ©fendre les clients de FTX.

23 novembre : SBF s'exprimera bientĂŽt de vive voix

22:20 : Alors qu'il se contente de communiquer via Twitter depuis son départ de FTX, Sam Bankman-Fried a annoncé qu'il s'entretiendrait avec Andrew Ross Sorkin, le chroniqueur du New York Times, lors du DealBook qui se déroulera le 30 novembre à New York. Sa venue à l'événement était prévue depuis un moment déjà, mais sa participation a légitimement été remise en question derniÚrement étant donné les récentes actualités. Nous ne savons toutefois pas encore s'il sera présent physiquement ou s'il interviendra par visioconférence.

I’ll be speaking with @andrewrsorkin at the @dealbook summit next Wednesday (11/30). https://t.co/QocjPtCVvC

— SBF (@SBF_FTX) November 23, 2022

SBF rédige une lettre à ses employés

11:45 : Une lettre rédigée par Sam Bankman-Fried transmise le mardi 22 novembre à ses employés a été révélée aujourd'hui. FidÚle à ses déclarations passées, SBF a encore multiplié les excuses, affirmant qu'il n'avait pas prévu le désastre actuel, sans toutefois donner d'explications concrÚtes sur les questions les plus importantes, notamment les raisons pour lesquelles il avait détourné les fonds de ses propres clients pour soutenir Alameda Research :

« Je ne voulais pas que tout cela arrive, et je donnerais tout pour pouvoir revenir en arriÚre et recommencer les choses. Vous étiez ma famille. J'ai perdu cela, et notre ancienne maison est un entrepÎt vide de moniteurs. Quand je me retourne, il n'y a plus personne à qui parler. [...] Je me suis figé face à la pression et aux fuites d'informations et à la [lettre d'intention d'achat de FTX] de Binance et je n'ai rien dit. [...] Je n'ai pas réalisé toute l'étendue de la position de marge, ni l'ampleur du risque posé par un crash hyper-corrélé. »

22 novembre : FTX fait état de faibles liquidités

La nouvelle direction de FTX coopÚre activement avec les autorités

22:00 : Jason Bromley, un avocat représentant de FTX, a indiqué que les individus dorénavant en charge de FTX coopéraient activement avec les régulateurs à l'international :

« Nous sommes Ă©galement en communication constante avec le ministĂšre de la Justice des États-Unis, et en communication constante avec la SEC et la CFTC. [Le nouveau PDG de FTX] coordonne ses actions avec le gouvernement amĂ©ricain et les diffĂ©rents rĂ©gulateurs dans le monde qui ont pris un trĂšs vif intĂ©rĂȘt Ă  cette situation. »

Nous apprenons par ailleurs à travers cette déclaration que FTX ne compte désormais plus que 260 employés.

L'identité des créanciers de FTX sera-t-elle maintenue confidentielle ?

21:45 : Un juge fĂ©dĂ©ral en charge du dossier FTX a accĂ©dĂ© Ă  une demande prĂ©liminaire visant Ă  prĂ©server l'anonymat des crĂ©anciers afin d'Ă©viter de potentielles menaces Ă  leur encontre. Il a toutefois dĂ©clarĂ© que ces informations pourraient potentiellement devenir publiques plus tard (une procĂ©dure commune dans les dĂ©clarations de faillite aux États-Unis) :

« À titre provisoire, je vais dĂ©clencher l'ordonnance permettant de rĂ©diger les noms et les adresses. Tout le monde dans cette salle sait qu'Internet est truffĂ© de dangers potentiels. »

Un représentant du bureau du ministÚre de la Justice en charge des cas de faillite a toutefois plaidé en faveur de la divulgation de ces informations. De leur cÎté, les avocats de FTX ont souhaité garder la base de données client de la plateforme confidentielle.

FTX dispose de 1,2 milliard de dollars de liquidités

10:05 : Selon les derniÚres informations, le groupe FTX disposerait de 1,2 milliard de dollars de liquidités, soit bien moins que la somme due rien qu'à ses 50 principaux créanciers.

Une partie du dossier FTX transférée aux USA

10:00 : Le tribunal des Bahamas a finalement acceptĂ© de transfĂ©rer une partie du dossier concernant la restructuration de FTX au Delaware, oĂč plus d'une centaine de filiales de FTX sont dĂ©jĂ  sous la loupe des autoritĂ©s locales. Un dossier pris en charge par les liquidateurs de FTX Digital Markets (la branche bahamĂ©enne de FTX) a Ă©galement Ă©tĂ© transmis Ă  New York.

FTX dĂ©jĂ  sous enquĂȘte depuis plusieurs mois

09:55 : Bloomberg rĂ©vĂšle que FTX Ă©tait dĂ©jĂ  sous enquĂȘte du procureur amĂ©ricain pour le district sud de New York depuis plusieurs mois. Selon plusieurs sources ayant souhaitĂ© prĂ©server leur anonymat, l'enquĂȘte concernait Ă©galement les branches amĂ©ricaines et offshore du groupe FTX dans le cadre de la loi sur le secret bancaire.

SBF et ses proches ne seront pas indemnisés

09:25 : Selon les documents judiciaires déposés ce week-end par FTX, ni Sam Bankman-Fried, ni Caroline Ellison (PDG d'Alameda), ni Gary Wang (CTO) et ni Nishad Singh (directeur de l'ingénierie) ne pourront recevoir d'indemnisations de FTX. Au-delà de ces employés de FTX, aucun membre de leur famille ne pourra percevoir d'argent non plus.

L'empire immobilier de FTX

8:00 : D'aprÚs Reuters, FTX a acquis au cours des 2 derniÚres années au moins 19 propriétés d'une valeur de prÚs de 121 millions de dollars aux Bahamas. Les parents de Sam Bankman-Fried sont déclarés propriétaires d'une maison de 16,4 millions de dollars.

21 novembre : FTX tente de sauver ce qu'elle peut

FTX demande aux exchanges de coopérer

09:25 : Dans un tweet du dimanche 20 novembre, FTX a informé les différents exchanges de cryptomonnaies que des fonds leur étaient transférés depuis des portefeuilles appartenant au « hacker » de l'exchange en faillite. Ainsi, FTX demande aux parties concernées de bien vouloir intercepter les fonds en question et de les leur retourner. Notons que FTX n'a pas parlé de « hack » dans son tweet, mais de fonds transférés « sans autorisation ».

(1/2)  Exchanges should be aware that certain funds transferred from FTX Global and related debtors without authorization on 11/11/22 are being transferred to them through intermediate wallets.

— FTX (@FTX_Official) November 20, 2022

FTX redevable de plusieurs milliards de dollars

09:20 : Selon des documents déposés samedi 19 novembre auprÚs du tribunal des faillites du Delaware, FTX doit 3,1 milliards de dollars rien qu'à ses 50 créanciers les plus importants. Cela ne pourrait représenter qu'une part pourtant marginale des sommes totales dues par FTX, cette derniÚre étant redevable, selon les derniÚres informations, à plus d'un million de créanciers différents.

20 novembre : le hacker de FTX transfĂšre des ETH

Les fonds sortis illégalement de FTX sont vendus

19:00 : Le "hacker" de la plateforme FTX commence à vendre ses Ethers sortis illégalement de FTX pour les transférer sur le réseau Bitcoin en utilisant le protocole Ren qui propose des Wrapped Bitcoins (renBTC) sur le réseau Ethereum.

👉 Comprendre ce que sont les Wrapped Bitcoin

19 novembre : analyse approfondie de FTX et de ses sociétés affiliées

Les actifs de FTX passés au crible

13:45 : FTX a officiellement dĂ©butĂ© une Ă©tude approfondie de l'ensemble de ses actifs dĂ©tenus Ă  l'international dans le cadre de son dĂ©pĂŽt de bilan sous vertu du Chapitre 11 des États-Unis. Cet examen, qui concerne FTX et 101 de ses sociĂ©tĂ©s affiliĂ©es, pourrait conduire Ă  la rĂ©organisation ou Ă  la vente d'intĂ©rĂȘts commerciaux dĂ©tenus par le groupe. Contrairement Ă  FTX, certaines des sociĂ©tĂ©s concernĂ©es semblent possĂ©der une certaine organisation, selon le nouveau PDG John Ray III :

« Nous sommes heureux d'apprendre que de nombreuses filiales rĂ©glementĂ©es ou sous licence de FTX, Ă  l'intĂ©rieur et Ă  l'extĂ©rieur des États-Unis, ont des bilans solvables, une gestion responsable et des franchises de valeur. »

L'ex-PDG de FTX abandonné par ses avocats

10:10 : Paul, Weiss, l'un des plus grands cabinets d'avocats au monde qui dĂ©fendait notamment Sam Bankman-Fried, va finalement abandonner son client pour cause de conflits d'intĂ©rĂȘts. Martin Flumenbaum, l'un des avocats de Paul, Weiss, a par ailleurs Ă©voquĂ© « les tweets incessants et perturbateurs » de SBF.

« Nous avons informĂ© M. Bankman-Fried il y a plusieurs jours, aprĂšs le dĂ©pĂŽt de bilan de FTX, que des conflits Ă©taient apparus qui nous empĂȘchaient de le reprĂ©senter. »

La nouvelle tombe alors que l'ex-PDG de FTX est actuellement sous la loupe de diverses entités judiciaires concernant une utilisation abusive des fonds de ses clients et la divulgation de documents confidentiels relatifs à la faillite de l'exchange.

SBF se serait servi dans les caisses

07:20 : Le Wall Street Journal rapporte une information selon laquelle Sam Bankman-Fried aurait dĂ©tournĂ© 300 millions de dollars lors de la levĂ©e de fonds du mois d'octobre 2021 grĂące Ă  laquelle FTX avait annoncĂ© rĂ©colter 420 millions de dollars. À cette Ă©poque, l'ex-PDG de FTX avait dĂ©clarĂ© aux investisseurs que les 300 millions en question seraient utilisĂ©s pour racheter la participation de son rival Binance dans FTX.

18 novembre : bras de fer entre les États-Unis et les Bahamas

Genesis Block met ses services Ă  l'arrĂȘt

15:20 : Genesis Block, un pionnier dans la vente de cryptomonnaies au dĂ©tail Ă  Hong-Kong, a annoncĂ© qu'il fermerait sa plateforme de nĂ©gociation OTC, c'est-Ă -dire le cƓur de son activitĂ©. Wincent Hung, le PDG de la sociĂ©tĂ©, explique cette dĂ©cision suite aux problĂšmes rencontrĂ©s par les contreparties qui se retirent une Ă  une aprĂšs la dĂ©bĂącle rencontrĂ©e par FTX. Les clients sont invitĂ©s Ă  retirer leurs fonds de la plateforme et les inscriptions sont clĂŽturĂ©es.

Note : L'entreprise Genesis Block n'est nullement liée à Genesis et sa succursale Genesis Global Capital.

Le nouveau PDG de FTX choqué de l'état de la plateforme

13:00 : John Ray III, le nouveau PDG de FTX, parle d'une situation sans précédent :

« Jamais, au cours de ma carriÚre, je n'ai vu un échec aussi complet des contrÎles d'entreprise et une absence aussi totale d'informations financiÚres fiables qu'ici. De l'intégrité compromise des systÚmes et de la surveillance réglementaire défectueuse à l'étranger, à la concentration du contrÎle entre les mains d'un trÚs petit groupe d'individus inexpérimentés, peu avertis et potentiellement compromis, cette situation est sans précédent. »

👉 FTX : le nouveau PDG rĂ©vĂšle le chaos dans la gestion de l'entreprise

Bras de fer entre les Bahamas et les États-Unis

07:25 : Un document publié par la Securities Commission of the Bahamas, le régulateur financier local, révÚle que FTX Digital Markets a transféré l'ensemble de ses actifs au gouvernement sous l'ordre de ce dernier « afin de protéger les clients ». En parallÚle, les Bahamas ne reconnaissent pas la mise sous faillite de la branche bahaméenne de FTX sous le Chapitre 11 de la juridiction américaine, et les 2 pays pourraient ainsi se lancer dans un bras de fer visant à déterminer qui aura la responsabilité de gérer ce lourd dossier.

👉 Le gouvernement bahamĂ©en dĂ©tient les actifs de FTX Digital Markets depuis plusieurs jours

17 novembre : SBF avoue avoir joué un personnage

Alameda Research aurait prĂȘtĂ© un milliard de dollars Ă  Sam Bankman-Fried

18:00 : La sociĂ©tĂ© fondĂ©e par Sam Bankman-Fried, Alameda Research, aurait prĂȘtĂ© 1 milliard de dollars Ă  SBF directement. Il faut ajouter Ă  cela le fait qu'un autre prĂȘt de 2,3 milliards de dollars aurait Ă©tĂ© effectuĂ© par Euclid Way Ltd. Ă  Paper Bird Inc., une sociĂ©tĂ© contrĂŽlĂ©e par Sam Bankman-Fried.

Les fonds de FTX utilisés pour acheter de l'immobilier aux employés ?

17:45 : C'est ce qui est indiqué dans un document fourni par le nouveau PDG de FTX, John J. Ray. Il est indiqué que :

Les fonds de l'entreprise du groupe FTX ont Ă©tĂ© utilisĂ©s pour acheter des maisons et autres biens personnels pour les employĂ©s de FTX. Il ne semble pas y avoir de justificatifs pour certaines de ces transactions, notamment des prĂȘts, et que certains biens immobiliers ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s au nom des employĂ©s et conseillers dans les registres des Bahamas

Coinhouse impacté indirectement par la faillite de FTX

12:30 : La plateforme de cryptomonnaies française Coinhouse gĂšle les retraits des fonds dĂ©posĂ©s sur leur livret crypto. Cela fait suite Ă  un dĂ©faut de liquiditĂ©s d’une de leur contrepartie : Genesis.

Nous avons informé hier les clients de @CoinhouseHQ ayant investis dans les Livrets Crypto de la suspension temporaire des retraits.

— Coinhouse (@CoinhouseHQ) November 17, 2022

Binance US pourrait racheter Voyager Digital

12:00 : D’aprĂšs Coindesk, suite Ă  la faillite de FTX, la branche amĂ©ricaine de Binance pourrait racheter Voyager Digital.

16 novembre : poursuites et auditions

Une audition est prévue le mois prochain avec l'ensemble des acteurs de l'affaire FTX

 17:45 : Le ComitĂ© de la Chambre des États-Unis sur les services financiers tiendra une audience le mois prochain concernant l'effondrement de FTX et les dĂ©gĂąts collatĂ©raux concernant l'industrie des cryptomonnaies. Le ComitĂ© souhaite la prĂ©sence de l'ensemble des acteurs concernĂ©s, notamment Sam-Bankman-Fried, Alameda Research, FTX et Binance, entre autres. La prĂ©sidente du ComitĂ© Maxine Waters a soulignĂ© l'ampleur des dĂ©gĂąts auprĂšs des petits investisseurs :

« La chute de FTX a causé un énorme préjudice à plus d'un million d'utilisateurs, dont beaucoup étaient des gens ordinaires qui avaient investi leurs économies durement gagnées dans la bourse de cryptomonnaies FTX, pour tout voir disparaßtre en quelques secondes. »

L'Ă©quipe d'esport TSM suspend son contrat avec FTX

17:35 : L'équipe américaine d'esport Team SoloMid (TSM) a annoncé qu'elle suspendait son contrat avec FTX signé au mois de juin 2021. L'équipe, qui avait pris le nom de TSM FTX suite à la signature dudit accord, va retirer le flocage FTX de ses maillots, de la marque de l'équipe ainsi que sur les réseaux sociaux. Il s'agit du partenariat le plus cher pour FTX, lequel avait été signé pour 210 millions de dollars afin de sponsoriser TSM sur une période de 10 ans.

Do Kwon s'exprime concernant l'affaire FTX

14:35 : Suite au récent audit prouvant que la Luna Foundation Guard avait bel et bien tenté de sauver le cours de l'UST avec ses propres capitaux, Do Kwon, le fondateur de Terra (LUNA), s'est exprimé afin de faire le parallÚle avec l'affaire FTX :

« Bien qu'il y ait eu de multiples Ă©checs rĂ©cents dans le domaine des cryptomonnaies, il est important de faire la distinction entre le cas de Terra, oĂč un stablecoin dĂ©centralisĂ©, transparent et au code open source n'a pas rĂ©ussi Ă  maintenir la paritĂ© et oĂč ses crĂ©ateurs ont dĂ©pensĂ© des capitaux propres pour tenter de le dĂ©fendre, et l'Ă©chec de plateformes de garde centralisĂ©es oĂč les opĂ©rateurs ont abusĂ© de l'argent d'autrui (fonds des clients) Ă  des fins financiĂšres. »

Genesis Global Capital met ses services Ă  l'arrĂȘt

14:08 : Genesis Global Capital, la branche de Genesis offrant des prĂȘts en cryptomonnaies, a annoncĂ© Ă  l'instant qu'elle suspendait temporairement les rachats et les nouveaux prĂȘts pour ses clients. Selon le communiquĂ©, la sociĂ©tĂ© s'Ă©tait dĂ©jĂ  retrouvĂ©e en difficultĂ© Ă  cause de son exposition Ă  Three Arrows Capital (3AC) et la faillite de FTX est venue enfoncer le clou.

« Nous avons engagĂ© les meilleurs conseillers du secteur pour explorer toutes les options possibles. La semaine prochaine, nous prĂ©senterons un plan pour l'activitĂ© de prĂȘt. Nous travaillons sans relĂąche pour identifier les meilleures solutions pour l'activitĂ© de prĂȘt, y compris, entre autres, la recherche de nouvelles liquiditĂ©s. »

Selon le site Web de l'entreprise, cette derniĂšre avait l'Ă©quivalent de 2,8 milliards de dollars en prĂȘt auprĂšs de ses diffĂ©rents clients institutionnels au mois de dĂ©cembre 2021.

Des investisseurs en capital-risque pourraient poursuivre SBF

13:50 : Selon une information exclusive de The Information, de nombreux investisseurs en capital-risque s'étant retrouvés lésés dans la faillite de FTX discutent de l'opportunité de poursuivre Sam Bankman-Fried pour fraude présumée. La question reste de savoir si SBF dispose des liquidités suffisantes pour rembourser les actionnaires ayant perdu de l'argent dans cette affaire.

Venture capitalists who invested in FTX are discussing whether to sue Sam Bankman-Fried to try to recover some of their losses.https://t.co/nZLoTwbQcf

— The Information (@theinformation) November 15, 2022

Genesis Trading va tenir une réunion sur la situation

13:40 : Genesis Trading, une filiale de Digital Currency Group (DCG), un consortium composé de CoinDesk, Foundry, Grayscale Investments et Luno, a annoncé que son PDG allait tenir une réunion avec les différents investisseurs afin de faire un point sur la situation actuelle. Aux derniÚres nouvelles, Genesis Trading avait 175 millions de dollars bloqués sur FTX. Elle affirmait alors que « cela n'a aucune d'incidence sur les activités [de la société] ».

FTX Digital Markets dépose une demande de procédure en faillite

11:10 : FTX Digital Markets, la filiale bahamĂ©enne de FTX, souhaite se dĂ©clarer en faillite en vertu du Chapitre 15 des États-Unis relatif Ă  ce cas de figure. La procĂ©dure vise Ă  permettre la liquidation ordonnĂ©e des diffĂ©rentes succursales de FTX afin qu'un maximum de fonds puissent ĂȘtre restituĂ©s aux crĂ©anciers. Bien que FTX Digital Markets soit, sur le papier, censĂ©e ĂȘtre sĂ©parĂ©e du marchĂ© amĂ©ricain, les avocats affirment que la branche locale de FTX possĂšde un lien avec les États-Unis via un compte client hĂ©bergĂ© Ă  New York.

Oxygen possĂšde 95 % de ses tokens sur FTX

10:20 : Oxygen, une plateforme de prime brokerage version finance décentralisée (DeFi) hébergée sur la blockchain Solana (SOL), a déclaré que FTX était dépositaire à hauteur de 95 % des tokens du protocole, notamment sous forme de tokens MAPS et OXY. Oxygen a fait appel à des services de conseillers juridiques afin d'essayer de récupérer les fonds bloqués.

Celsius est exposée à Alameda Research

10:10 : Celsius, la plateforme de prĂȘts de cryptomonnaies en faillite depuis le mois de juillet dernier, a derniĂšrement rĂ©vĂ©lĂ© ĂȘtre exposĂ©e Ă  hauteur de 12 millions de dollars sur FTX sous forme de prĂȘt Ă  Alameda Research. Ces fonds prennent majoritairement la forme de tokens Serum (SRM) verrouillĂ©s sur la plateforme en tant que collaterals. Le dossier de Celsius se retrouve donc encore davantage alourdi dans la mesure oĂč cet argent est trĂšs probablement englobĂ© dans la procĂ©dure de faillite d'Alameda Research.

FTX perd sa licence en Australie

09:50 : FTX Australia et sa succursale FTX Express se sont fait retirer leur licence leur permettant d'exercer en Australie. L'opération a été menée par l'autorité australienne de régulation des marchés financiers afin d'aider environ 30 000 Australiens et 132 entreprises lésés par les récents événements. La suspension est actuellement valable jusqu'au 15 mai 2023.

15 novembre : une procédure de liquidation est engagée contre FTX

Sam Bankman-Fried pourrait ĂȘtre interrogĂ© aux États-Unis

21:50 : Bloomberg rĂ©vĂšle que les autoritĂ©s bahamĂ©ennes et amĂ©ricaines coopĂšrent depuis l'effondrement de FTX dans le cadre d'une enquĂȘte approfondie. Selon l'information, Sam Bankman-Fried pourrait ĂȘtre interrogĂ© directement sur le territoire amĂ©ricain par les autoritĂ©s compĂ©tentes. L'ex-PDG de FTX a par ailleurs dĂ©jĂ  Ă©tĂ© entendu par la Royal Bahamas Police Force samedi dernier.

BlockFi se préparerait au dépÎt de bilan

20:20 : Selon une information du Wall Street Journal, la sociĂ©tĂ© de prĂȘts en cryptomonnaies BlockFi se prĂ©parerait Ă  dĂ©poser le bilan en vertu du Chapitre 11 des États-Unis. Cette information fait directement suite Ă  la mise Ă  l'arrĂȘt des retraits sur la plateforme au matin du 11 novembre, laquelle avait simplement dĂ©clarĂ© qu'elle n'Ă©tait pas en mesure « d'exercer ses activitĂ©s comme d'habitude ». La sociĂ©tĂ© Ă©tait directement exposĂ©e Ă  FTX et Ă  ses succursales, et avait de surcroĂźt signĂ© un accord de crĂ©dit avec FTX.US plus tĂŽt cette annĂ©e.

Le PDG de Citadel s'exprime concernant la débùcle de FTX

18:00 : Ken Griffith, le PDG du groupe Citadel, l'un des plus grands fonds au monde, a encouragé les régulateurs américains à faire preuve de davantage de coopération pour mieux encadrer les cryptomonnaies :

« La guerre intestine des rĂ©gulateurs amĂ©ricains doit prendre fin. C'est tout simplement absurde. [...] Sans nommer les agences, ils dansent tous autour de qui possĂšde quoi. L'essentiel est que les investisseurs amĂ©ricains ont vraiment Ă©tĂ© lĂ©sĂ©s Ă  hauteur de centaines de milliards de dollars dans la baisse de la capitalisation boursiĂšre de la crypto au cours des deux derniĂšres annĂ©es. Cela porte vraiment atteinte Ă  l'essence mĂȘme de ce qu'est la protection des investisseurs. »

Il ajoute, concernant FTX :

« FTX est l'une des tragĂ©dies absolues de l'histoire des marchĂ©s financiers. Les gens vont perdre des milliards de dollars. Cela sape la confiance dans tous les marchĂ©s financiers. [...] Ce sont des faits vraiment vraiment laids lorsque vous voyez une fraude de cette ampleur s'ĂȘtre dĂ©roulĂ©e et que vous constatez qu'aucun rĂ©gulateur n'Ă©tait lĂ  pour l'empĂȘcher. C'est une histoire vraiment trĂšs dure. »

Le SĂ©nat amĂ©ricain a un Ɠil sur FTX

17:45 : Lors de l'ouverture d'une audition devant les principaux régulateurs américains, le président de la commission bancaire au Sénat américain Sherrod Brown a fait état de son inquiétude quant aux retombées de FTX, étant donné les sommes concernées dans l'affaire :

« Cette année, nous avons vu la valeur des cryptomonnaies s'effondrer de 2 000 milliards de dollars. 2 000 milliards de dollars ! Les parallÚles avec les crises financiÚres passées à travers notre histoire sont troublants. »

Sam Bankman-Fried essaierait toujours de réunir des fonds

15:30 : Selon le Wall Street Journal, l'ex-PDG de FTX Sam Bankman-Fried serait encore en train de chercher des fonds auprĂšs d'investisseurs pour sauver sa plateforme. Sachant que Sam Bankman-Fried doit au moins rĂ©unir 8 milliards de dollars pour y parvenir et rembourser les utilisateurs lĂ©sĂ©s, la partie est loin d'ĂȘtre gagnĂ©e. De plus, Sam Bankman-Fried a perdu la confiance de nombreuses entreprises de l'industrie, mais aussi de ses investisseurs historiques. Quoi qu'il en soit, ses efforts pour rĂ©colter des fonds n'ont pas abouti jusqu'Ă  prĂ©sent.

La plateforme Nestcoin fortement touchée

15:25 : Le PDG de Nestcoin, Yele Bademosi, a révélé sur Twitter que son entreprise a été touchée par la faillite de FTX. La plateforme, qui avait levé 6,5 millions de dollars il y a peu, conservait 4 millions de dollars sur FTX, lesquels sont maintenant bloqués.

Here's an update we shared with our investors on the FTX incident and its impact on Nestcoin. pic.twitter.com/CbuEIgjDzM

— Nestcoin đŸ€ (@Nestcoin) November 14, 2022

Une procédure de liquidation est engagée contre FTX

15:20 : La Securities Commission of The Bahamas a fait engager un liquidateur auprĂšs de la Cour suprĂȘme, la troisiĂšme plus importante juridiction des Bahamas, afin de prĂ©server les actifs dĂ©tenus par l'entreprise avant une Ă©ventuelle audience devant le tribunal. La Cour a Ă©galement approuvĂ© la venue de Kevin Cambridge et Peter Greaves du cabinet membre des Big Four PricewaterhouseCoopers (PwC) en tant que liquidateurs provisoires.

« Compte tenu de l'ampleur, de l'urgence et des implications internationales des Ă©vĂ©nements en cours concernant FTX, la Commission a reconnu qu'elle devait et a agi rapidement pour utiliser ses pouvoirs rĂ©glementaires en vertu de la loi de 2020 sur les actifs numĂ©riques et les Ă©changes enregistrĂ©s afin de protĂ©ger davantage les intĂ©rĂȘts des clients, des crĂ©anciers et des autres parties prenantes de FTX Digital Markets Ltd. dans le monde entier. »

Plus d'un million de créanciers ?

13:30 : D'aprÚs CNBC, les avocats de l'entreprise FTX auraient indiqué ce mardi qu'il pourrait y avoir plus d'un million de personnes concernées par la faillite de la plateforme.

FTX says it could have over 1 million creditors in new bankruptcy filing https://t.co/fzXYgimn9b

— CNBC (@CNBC) November 15, 2022

Une plateforme japonaise stoppe les retraits

13:00 : La plateforme japonaise Liquid, rachetée par FTX, annonce stopper les retraits en cryptomonnaies et monnaies fiat suite à la faillite de FTX.

Due to the Chapter 11 filing by FTX Trading International the ultimate beneficial owner of Quoine Pte. Ltd, Liquid Exchage (Quoine Pte.) is halting all withdrawals - both fiat and crypto currency.

More information will be provided as it becomes available

— Liquid Global Official (@Liquid_Global) November 15, 2022

Binance veut faire la lumiÚre sur les récents événements

12:00 : Binance va travailler de concert avec les législateurs britanniques afin de révéler les détails relatifs au rachat avorté de la plateforme FTX ainsi que sur sa décision soudaine de vendre sa réserve de tokens FTT. Le vice-président des affaires gouvernementales de Binance en Europe affirme que l'intention de la plateforme n'était nullement de provoquer l'effondrement de FTX en écoulant ses FTT.

Le nouveau PDG de FTX demande aux employés de se mobiliser

11:00 : John Ray III, qui occupe le poste de PDG de FTX depuis le dĂ©part de Sam Bankman-Fried, a appelĂ© le personnel restant de FTX Ă  se mobiliser. « Nous avons besoin de votre soutien », a-t-il dĂ©clarĂ©. La sociĂ©tĂ© a par ailleurs envoyĂ© des formulaires aux employĂ©s afin de dĂ©terminer leur importance au sein de l'entreprise et ainsi Ă©valuer s'ils doivent ĂȘtre licenciĂ©s ou non. Selon le PDG, FTX dispose de liquiditĂ©s suffisantes pour verser un salaire aux employĂ©s, mais il a toutefois prĂ©venu « qu'il pourrait y avoir des contretemps ».

Sam Bankman-Fried termine son mystérieux message sur Twitter

6:30 : Ce matin, Sam Bankman-Fried a enfin terminé son mystérieux tweet débuté il y a plus de 24 heures. L'ex-PDG de FTX en détresse a ainsi écrit « What happened ? », soit « que s'est-il passé ? », suivi d'un tweet final précisant qu'il ne s'agissait pas de conseils financiers. Les raisons de ce tweet sont toujours inconnues, mais des rumeurs prétendent que SBF tenterait de cacher des suppressions de tweets en simultané.

Sam Bankman-Fried donne une interview au New York Times

00:30 : Sam Bankman-Fried a donné une longue interview dimanche soir au NY Times, les journalistes l'ont trouvé étonnamment calme. Il a déclaré travailler avec les régulateurs et les responsables qui gÚrent la faillite de FTX pour faire le mieux possible pour ses clients.

Le patron de la plateforme FTX confirme avoir utilisé les fonds des clients de l'exchange pour les besoins de son autre société Alameda Research, il parle de plusieurs milliards de dollars sans donner un montant précis.

SBF indique aux journalistes avoir fait grossir trop vite FTX. Il ne souhaite d'ailleurs pas communiquer sa localisation précise par souci de sécurité.

Sam Bankman-Fried confirme avoir eu une relation amoureuse avec Caroline Ellison, PDG d'Alameda Research, mais que cela n'est plus le cas aujourd'hui.

Le PDG de l'exchange FTX indique qu'avoir « attaqué Mr. Zhao n'était pas une bonne stratégie de sa part » et qu'il n'aurait pas dû exprimer cela.

Pour finir, Sam Bankman-Fried dĂ©clare jouer au jeu vidĂ©o Storybook Brawl pour se vider la tĂȘte. Concernant son tweet plus qu'Ă©trange, dĂ©marrant par le mot « What », il dĂ©clare qu'il y aura plus qu'un mot et qu'il « l'invente au fur et Ă  mesure ». Lorsqu'on les journalistes lui demandent pourquoi, il rĂ©pond :

Je ne sais pas. Je suis en train d'improviser. Je pense que c'est le moment

1) What

— SBF (@SBF_FTX) November 14, 2022

14 novembre : de nouveaux actifs liés à FTX gelés

FTX aurait utilisé l'argent de ses clients pour du trading sur Alameda Research

19:20 : Le Wall Street Journal rĂ©vĂšle que FTX a prĂȘtĂ© des milliards de dollars de ses clients Ă  sa sociĂ©tĂ© sƓur Alameda Research pour financer les activitĂ©s de trading de la plateforme rĂ©putĂ©es comme agressives. Cela constitue plus de la moitiĂ© des actifs des clients de FTX. Ainsi, Alameda Research est redevable d'au moins 10 milliards de dollars envers FTX et 1,5 milliard de dollars auprĂšs d'une autre sociĂ©tĂ© financiĂšre.

Le gestionnaire d'actifs Ikigai fortement touché

17:49 : Le fondateur d'Ikigai, un gestionnaire de crypto-actifs soutenu par Morgan Creek, indique avoir perdu l'argent des investisseurs, car une importante part des actifs du fonds est maintenant immobilisée sur FTX :

« Malheureusement, j'ai d'assez mauvaises nouvelles Ă  partager. La semaine derniĂšre, Ikigai a Ă©tĂ© pris dans l'effondrement de FTX. Nous avions une grande majoritĂ© des actifs du fonds sur FTX. Au moment oĂč nous avons dĂ©cidĂ© de nous retirer lundi matin, nous n'avons pas pu rĂ©cupĂ©rer grand-chose. Nous sommes maintenant coincĂ©s comme tous les autres. »

Unfortunately, I have some pretty bad news to share. Last week Ikigai was caught up in the FTX collapse. We had a large majority of the hedge fund’s total assets on FTX. By the time we went to withdraw Monday mrng, we got very little out. We’re now stuck alongside everyone else.

— Travis Kling (@Travis_Kling) November 14, 2022

Paxos gÚle les tokens PAXG liés à FTX

L'entreprise Paxos a reçu l'ordre des autorités fédérales américaines de geler des tokens PAXG (une cryptomonnaie qui suit le cours de l'or) à 4 adresses Ethereum. Conformément à cette demande, Paxos a gelé 11 184,38 tokens PAXG d'une valeur d'environ 19 millions de dollars.

Ces tokens PAXG se trouvaient auparavant sur la plateforme FTX et avaient été déplacés vers des adresses de portefeuille inconnues au cours des 24 heures précédentes.

Le PDG de Crypto.com veut rassurer les investisseurs

14:45 : Kris Marszalek, le PDG de Crypto.com, a tenu à clarifier la situation face aux rumeurs évoquant une crise de liquidité au sein de l'exchange de cryptomonnaies suite à l'affaire FTX. Il affirme que Crypto.com n'était exposée qu'à 10 millions de dollars sur FTX lorsque la plateforme s'est effondrée, soit une fraction minimale de sa trésorerie.

Visa met fin Ă  son partenariat avec FTX

13:25 : Le géant bancaire Visa met fin à son partenariat avec FTX concernant la crypto-carte de l'exchange :

« Nous avons mis fin à nos accords mondiaux avec FTX, et leur programme de carte de débit américain est en cours de liquidation par leur émetteur. »

Kraken gĂšle les actifs appartenant Ă  FTX et ses succursales

10:25 : La plateforme d'échange de cryptomonnaies Kraken s'est entretenue avec les forces de l'ordre concernant les différents comptes de FTX, d'Alameda Research et de leurs dirigeants hébergés sur l'exchange. Ces derniers ont tous été gelés « afin de protéger leurs créanciers ».

Binance met fin au trading de FTT sur certaines paires

9:57 : Selon un communiqué de Binance, le trading de FTT ne sera plus disponible à partir du 15 novembre sur les paires FTT/BNB, FTT/BTC, FTT/ETH et FTT/USDT. Seule la paire FTT/BUSD restera disponible au trading sur la plateforme.

Binance supprimera et cessera le trading le 15/11/2022 Ă  04h30 (UTC) sur les paires suivantes :

Paires Spot : $FTT/BNB, $FTT/BTC, $FTT/ETH et $FTT/USDT

Les utilisateurs peuvent toujours échanger l'actif ci-dessus sur la paire de négociation $FTT/BUSD

âžĄïž https://t.co/ZOQhzRQJZh pic.twitter.com/TjPyde2EHS

— Binance France Officiel (@LeBinanceFR) November 14, 2022

Changpeng Zhao annonce la création d'un fonds commun

07:39 : Suite aux récents événements, Changpeng Zhao, le PDG de Binance, annonce la création d'un fonds d'urgence commun pour l'écosystÚme des cryptomonnaies. Plus précisément, ce fonds concernera les projets considérés comme solides mais qui font face à des crises de liquidité importantes.

👉 Affaire FTX – Binance propose un fonds d’urgence pour tout l’écosystĂšme crypto

13 novembre : FTX est placĂ© sous enquĂȘte de police

Les investissements d'Alameda Research bloqués sur FTX

 17:30 : Plusieurs des sociétés dans lesquelles Alameda Research a investi semblent avoir reçu l'obligation de détenir leurs trésoreries sur FTX dans le cadre de leurs conditions d'investissement.

PLEASE VERIFY: Sources are saying that several of the companies that Alameda invested in were given a stipulation to hold their treasuries on FTX as part of their investment terms.

— Autism Capital đŸ§© (@AutismCapital) November 13, 2022

Les autoritĂ©s bahamĂ©ennes ouvrent une enquĂȘte

16:41 : Des enquĂȘteurs de la Financial Crimes Unit travaillent avec la Bahamas Securities Commissions sur de potentielles actions criminelles.

Investigators from the Financial Crimes Unit are working with the Securities Commission of The Bahamas to investigate FTX Digital Markets, Chief Superintendent Chrislyn Skippings said today.

SCB froze the company’s assets and appointed a provisional liquidator for FTX last week. pic.twitter.com/IlLcRdxG7b

— Nassau Guardian (@GuardianNassau) November 13, 2022

Des nouveaux tokens FTT créés

11:20 : Mystérieusement, 192 millions nouveaux tokens FTT ont été créés depuis le smart contrat de déploiement, puis envoyés vers un portefeuille tout juste créé. Ces tokens représentant plus de 350 millions de dollars ont alors inondé le marché, forçant Binance à bloquer les dépÎts de FTT.

And now they’re minting arbitrary amounts of FTT. 196m additional FTT, worth a third of a billion dollars, transferred from the FTX deployer wallet. Current circulating supply is supposed to be only 133m. https://t.co/ktHFsMqnvT

— foobar (@0xfoobar) November 13, 2022

De gros investissements dans l'immobilier

11:15 : D'aprÚs The Block, FTX aurait dépensé prÚs de 74 millions de dollars dans l'immobilier au Bahamas cette année avec plus de 10 achats.

SCOOP: FTX spent at least $74 million on real estate in the Bahamas this year pic.twitter.com/2WnpapZx8z

— Frank Chaparro (@fintechfrank) November 12, 2022

Bloomberg confirme un interrogatoire

04:00 : Une source confirme à Bloomberg que Sam Bankman-Fried serait entendu par la Police des Bahamas et les régulateurs.

Sam Bankman-Fried serait détenu par les autorités

01:30 : Une source aurait communiqué à Cointelegraph que Sam Bankman-Fried (SBF) et 2 de ses associés seraient détenus par les autorités des Bahamas aprÚs avoir essayé de fuir à Dubaï.

BREAKING: SBF and two FTX associates are currently being detained by authorities in the Bahamas, a source tells Cointelegraph

— Bitcoin Magazine (@BitcoinMagazine) November 13, 2022

12 novembre : FTX est piraté

Hack de FTX, les précautions à prendre

23:30 : Maintenant que le hack de FTX est confirmé, qu'en est-il de la sécurité des comptes des utilisateurs, ainsi que de leurs données ? On ne sait pas encore l'ampleur des dégùts, ni la liste exhaustive des services concernés par le hack, mais il serait prudent de ne pas se connecter sur FTX actuellement, et de surveiller l'activité de vos comptes bancaires qui étaient reliés à la plateforme. Le service bancaire Plaid prend la menace au sérieux et suspend ses services sur la plateforme de SBF :

Based on concerning public reports, Plaid suspended FTX production access to Plaid’s products. We don’t currently have any indication that Plaid has been used as a vector for fraudulent activity. Security is a top priority; we’ll continue to closely monitor the situation.

— Plaid (@Plaid) November 12, 2022

Le hack de FTX confirmé par le nouveau PDG

19:30 : Le nouveau PDG de FTX, John Ray, confirme qu’un hack aurait eu lieu tĂŽt ce matin sur la plateforme. « FTX est en train de supprimer la fonction de trading et de retrait. [
] Nous dĂ©plaçons autant d'actifs que possible vers un nouveau cold wallet ».

1/ Statement from John Ray, Chief Restructuring Officer and CEO of @FTX_Official — Consistent with their obligations as Chapter 11 Debtors-in-Possession, FTX US and FTX [dot] com continue to make every effort to secure all assets, wherever located.

— Ryne Miller (@_Ryne_Miller) November 12, 2022

En plus de la confirmation du hack, il semblerait que l'attaquant soit déjà identifié. Nick Percoco le chef de la sécurité de Kraken, a tweeté « Nous connaissons l'identité de l'utilisateur. »

We know the identity of the user.

— Nick Percoco (@c7five) November 12, 2022

Sam Bankman-Fried souhaitait participer au rachat de Twitter

18:00 : Elon Musk a confirmé que Sam Bankman-Fried lui avait proposé 3 milliards de dollars pour l'aider à financer l'acquisition de Twitter. Elon Musk a confié que son « compteur de conneries était au rouge » aprÚs avoir discuté avec Sam Bankman-Fried pendant prÚs de 30 minutes.

Accurate. He set off my bs detector, which is why I did not think he had $3B.

— Elon Musk (@elonmusk) November 12, 2022

👉 Elon Musk s'exprime au sujet de SBF

Sam Bankman-Fried serait toujours aux Bahamas

15:40 : Le fondateur de FTX Sam Bankman-Fried a indiqué à Reuters qu'il se trouvait toujours aux Bahamas, réfutant les rumeurs sur Twitter selon lesquelles il se serait réfugié en Amérique du Sud.

Le hedge fund Galois Capital toujours exposé à FTX

12:15 : Galois Capital, un hedge fund spécialisé dans l'écosystÚme des cryptomonnaies, possÚde environ 100 millions de dollars bloqués sur FTX. L'information a été révélée par Kevin Zhou, le co-fondateur de Galois Capital. Cela constitue la moitié des actifs détenus par la société.

Le régulateur financier californien suspend la licence de BlockFi

12:00 : Le DĂ©partement de la protection et de l'innovation financiĂšre de Californie (DFPI) a dĂ©cidĂ© de suspendre la licence de prĂȘt de BlockFi pendant au moins 30 jours. Selon le communiquĂ© de presse, la mesure a Ă©tĂ© prise suite Ă  l'arrĂȘt soudain des retraits sur la plateforme et Ă  « un manque de clartĂ© autour de FTX ».

Sam Bankman-Fried a-t-il implanté une « porte dérobée » dans le systÚme de comptabilité de FTX ?

11:20 : Selon les équipes juridiques de FTX, Sam Bankman-Fried avait implanté une « porte dérobée » dans le systÚme de comptabilité de FTX. Cela lui permettait d'exécuter en toute discrétion des commandes pour modifier les documents financiers de l'entreprise. SBF nie les faits.

Selon les équipes juridiques de #FTX, Sam Bankman-Fried avait implanté une « porte dérobée » dans le systÚme de comptabilité de #FTX.

Cela lui permettait d'exécuter en toute discrétion des commandes pour modifier les documents financiers de l'entreprise.#SBF nie les faits.

— Cryptoast - Bitcoin & Crypto-monnaies (@cryptoastblog) November 12, 2022

Ryne Miller annonce que les fonds restants sont transférés vers un cold wallet

8:07 : Les fonds encore détenus par FTX sont transférés sur un cold wallet.

« Suite aux dépÎts de bilan du chapitre 11, FTX US et FTX [dot] com ont pris des mesures de précaution pour déplacer tous les actifs numériques vers un cold wallet. Le processus a été accéléré ce soir - afin de limiter les dommages causés par l'observation de transactions non autorisées. »

31,4 millions de dollars ont été blacklist par Tether

8:01 : Environ 31,4 millions de dollars relatifs au hack de FTX ont Ă©tĂ© blacklist par Tether sous forme d'USDT, notamment sur la blockchain Avalanche (AVAX) et sur la blockchain Solana (SOL). En d'autres termes, les fonds en question ne pourront plus ĂȘtre transfĂ©rĂ©s par le ou les hackers de quelque maniĂšre que ce soit.

Un trou dans la balance de FTX

8:00 : Selon l'agence de presse Reuters, « au moins 1 milliard de dollars provenant des fonds des utilisateurs ont disparu ». Sam Bankman-Fried aurait transféré 10 milliards de dollars provenant de FTX à l'insu de ses employés à destination d'Alameda Research grùce à une « porte dérobée » qu'il aurait implémenté dans le logiciel de comptabilité. Selon des sources proches de l'affaire, sur ces 10 milliards de dollars, entre 1 et 2 milliards seraient actuellement « manquants ». Interrogé au sujet de la disparation de ces fonds, l'ex-PDG de FTX a simplement répondu « ??? ».

L'exchange FTX subit un hack massif – L'application mobile et le site sont compromis

5:52 : Un hack est actuellement en cours sur l'exchange FTX, au lendemain de la déclaration en faillite de l'entreprise et de la démission de Sam Bankman-Fried de son poste de PDG. Il est vivement recommandé de désinstaller l'application mobile FTX et de ne pas accéder au site officiel de l'exchange jusqu'à que la lumiÚre soit faite sur ces événements. Plusieurs centaines de millions de dollars ont déjà été sortis de l'exchange. Les fonds proviennent des portefeuilles de l'entreprise et de sa branche américaine FTX.US.

👉 L'exchange FTX subit un hack massif

L'Ă©quipe de NBA des Miami Heat met fin Ă  son contrat avec FTX

01:00 : La franchise NBA des Miami Heat a annoncé qu'elle mettait fin à son contrat avec FTX. Ledit contrat à 135 millions de dollars avait pris effet en avril 2021 et devait s'étaler sur 19 ans. Suite à la décision prise aujourd'hui, le stade de l'équipe des Miami Heat abandonne définitivement son nom de « FTX Arena ».

11 novembre : SBF démissionne et FTX est déclarée en faillite

FTX US suspend les retraits

 21:00 : Suite à son dépÎt de bilan, FTX US a suspendu les retraits sur sa plateforme. Le rapport précise que « les hot wallets associés à FTX US détenaient encore des millions de dollars d'actifs à ce moment-là. »

👉 Retrouvez le replay de notre Twitter Space qui rĂ©sume l'affaire FTX avec nos invitĂ©s : Faustine Fleuret, Hasheur, Crypto Matrix, Julien Bouteloup et Pierre Morizot.

Amy Wu quitte FTX Ventures

19:00 : Suite aux récents événements, Amy Wu a déclaré qu'elle démissionnait de son poste de directrice au sein de FTX Ventures, la société d'investissement de Sam Bankman-Fried qui avait été alimentée à hauteur de 2 milliards de dollars au mois de janvier dernier.

Sam Bankman-Fried s'exprime sur la faillite de FTX

16:23 : Dans un thread, l'ex-PDG de FTX revient sur la procédure de faillite débutée par FTX :

« Je suis vraiment désolé, encore une fois, que nous en soyons arrivés là. [...] Cela [la procédure de faillite ; NDLR] ne doit pas nécessairement signifier la fin des entreprises [du groupe FTX ; NDLR] ou de leur capacité à fournir de la valeur et des fonds à leurs clients principalement [...]. »

1) Hi all:

Today, I filed FTX, FTX US, and Alameda for voluntary Chapter 11 proceedings in the US.

— SBF (@SBF_FTX) November 11, 2022

FTX cumule entre 10 et 50 milliards de dollars de dettes

16:00 : Le groupe FTX a revendiqué plus de 100 000 créanciers, avec des dettes estimées entre 10 et 50 milliards de dollars.

Sam Bankman-Fried démissionne et FTX se déclare en faillite

15:14 : Dans un communiqué publié sur Twitter, FTX annonce entrer dans un processus de faillite. On y apprend également que Sam Bankman-Fried démissionne de son poste de PDG :

Press Release pic.twitter.com/rgxq3QSBqm

— FTX (@FTX_Official) November 11, 2022

Mercedes met fin Ă  sa collaboration avec FTX

14:50 : En septembre 2021, Mercedes avait signé un accord pluriannuel de sponsoring avec FTX. Depuis, le logo de la plateforme figurait sur les monoplaces de la marque lors des compétitions de F1. Mercedes vient aujourd'hui de mettre un terme à cet accord :

« Dans un premier temps, nous avons suspendu notre accord de partenariat avec FTX. Cela signifie que l'entreprise n'apparaßtra plus sur notre monoplace ni sur d'autres actifs de notre marque à partir de ce week-end. Nous continuerons à suivre de prÚs l'évolution de la situation. »

Le PDG de Coinbase s'exprime sur la situation

14:30 : Au micro de CNBC, le PDG de Coinbase Brian Armstrong appelle Ă  une rĂ©glementation plus claire aux États-Unis :

« FTX [la plateforme globale] n'Ă©tait pas rĂ©glementĂ©e par un organisme de rĂ©glementation amĂ©ricain. C'Ă©tait une plateforme off-shore et le manque de clartĂ© de la rĂ©glementation aux États-Unis est ce qui a poussĂ© les citoyens amĂ©ricains et le volume des transactions Ă  aller Ă  l'Ă©tranger [aux Bahamas]. Et c'est un problĂšme. »

SkyBridge Capital également touché

14:06 : Le fonds d'investissement SkyBridge Capital cherche à racheter sa participation dans la plateforme FTX, a déclaré son fondateur Anthony Scaramucci.

FTX va perdre sa licence européenne

12:39 : Le régulateur financier chypriote prévoit de suspendre la licence européenne de FTX. L'entreprise avait obtenu une licence à Chypre en septembre dernier aprÚs avoir acquis K-DNA Financial Services LTD.

👉 FTX serait sur le point de perdre sa licence en Europe

Justin Sun toujours tenté de sauver FTX ?

11:15 :Dans une interview accordĂ©e Ă  Bloomberg, Justin Sun (fondateur de Tron) a dĂ©clarĂ© qu'une enquĂȘte complĂšte de vĂ©rification prĂ©alable est toujours en cours pour savoir si FTX sera secourue ou non.

Les NFT sur FTX comme porte de sortie ?

10:50 : Les transferts de fonds internes étant bloqués sur FTX, des NFT de la marketplace de FTX étaient échangés contre des millions de dollars. Ces NFT étaient en effet utilisés comme un intermédiaire pour transférer des fonds. AprÚs quelques heures et plus de 50 millions de dollars échangés via des NFT, FTX a verrouillé tous ses services liés aux NFT.

👉 En savoir plus sur l'utilisation de NFT sur FTX pour contourner le gel des retraits

LayerZero trouve un accord avec FTX

10:07 : LayerZero Labs, l'entreprise qui dĂ©veloppe un protocole interopĂ©rable omni-chain du mĂȘme nom, est parvenue Ă  un accord avec FTX, FTX Ventures et Alameda Research pour un rachat complet de son capital. LayerZero Labs dĂ©tient toujours 11,5 millions de dollars sur la plateforme FTX (lesquels sont complĂštement bloquĂ©s) et espĂšre recevoir une compensation Ă  l'avenir.

Le service « Earn » de Gemini touché ?

9:56 : La plateforme Gemini propose comme FTX une épargne rémunérée en cryptomonnaies. Gemini utilise les services de Genesis Trading, lequel détient toujours 175 millions de dollars bloqués sur FTX. Le service Gemini Earn est donc fortement menacé et les utilisateurs sont priés de retirer leurs fonds dÚs que possible pour éviter un blocage.

Des retraits toujours effectués malgré le gel des actifs

09:00 : Alors que les autoritĂ©s des Bahamas ont gelĂ© les actifs de la plateforme FTX des retraits sont toujours rĂ©alisĂ©s et approuvĂ©s. Ces derniers seraient mĂȘme effectuĂ©s par l’intermĂ©diaire de personnes qui prendraient des commissions sur les montants retirĂ©s. 21 millions d’USDT auraient Ă©tĂ© retirĂ©s pour le moment.

BlockFi ne permet plus d'effectuer des retraits

02:20 : Suite à la situation de FTX et Alameda Research, la plateforme d'emprunts et de dépÎts de cryptomonnaies BlockFi ne fonctionne plus correctement. L'entreprise limite ses activités, ne permet plus à ses clients de réaliser des retraits et conseille de ne plus effectuer de dépÎts.

pic.twitter.com/zNF1uP6evl

— BlockFi (@BlockFi) November 11, 2022

👉 Point sur la situation de BlockFi 

La SEC se saisit officiellement de l'affaire

02:00 : C'est au tour de la Securities and Exchange Commission (SEC), l'Ă©quivalent de l'AMF amĂ©ricain, d'ouvrir une enquĂȘte sur Sam-Bankman Fried le PDG de la plateforme FTX pour une potentielle violation des rĂšgles des marchĂ©s financiers. Le Department of Justice (DOJ) serait Ă©galement en train de se pencher sur l'affaire.

Ouverture d'une enquĂȘte par une agence Californienne

01:50 : Le Department of Financial Protection and Innovation (DFIP) de Californie annonce publiquement l'ouverture d'une enquĂȘte sur l'affaire FTX. Les habitants de Californie impactĂ©s par la chute de la plateforme FTX sont invitĂ©s Ă  prendre contact avec la DFPI.

10 novembre : FTX cherche prĂšs de 10 milliards de dollars

Les comptes des employés de FTX désactivés

23:40 : Selon Zane Tackett, un employé de FTX, les comptes Slack, Gmail et tous les autres outils professionnels utilisés des employés de FTX ont été coupés.

Welp, no more updates from me. Went to check slack and noticed my account was deactivated. No heads up or anything, just suddenly lost access. Gmail and shit deactivated too. Was a pretty damn good 2 and a half years outside of the last week.

— Zane Tackett (@tackettzane) November 10, 2022

Genesis Trading impacté par la chute de FTX

23:39 : Le courtier américain en cryptomonnaies Genesis Trading a révélé que 175 millions de dollars de ses fonds sont bloqués sur FTX.

👉 L’article complet sur l’impact de la chute de FTX pour Genesis Trading

Les actifs de FTX Digital Markets gelés

23:30 : Le régulateur financier des Bahamas a gelé les actifs de FTX Digital Markets, une filiale de FTX. Le régulateur recherche un liquidateur provisoire pour les actifs.

👉 Tout savoir sur le gùle des actifs de FTX Digital Markets

Les représentants européens du G20 appellent à une accélération de la régulation

21:04 : Les dirigeants financiers européens du G20 considÚrent que « les conglomérats et les échanges de cryptomonnaies ont besoin d'une réglementation urgente ».

Les Bahaméens prioritaires pour les retraits de FTX

20:08 : Sur Twitter, FTX annonce que conformément à la réglementation et aux régulateurs de son siÚge social basé aux Bahamas, la plateforme facilite désormais les retraits de fonds appartenant aux Bahaméens :

« Les montants retirés ne représentent qu'une petite fraction des actifs que nous détenons actuellement et nous travaillons activement sur des voies supplémentaires pour permettre les retraits pour le reste de notre base d'utilisateurs. Nous étudions également activement ce que nous pouvons et devons faire dans le monde entier ».

FTX.US bientĂŽt concernĂ©e par l'arrĂȘt des retraits ?

19:30 : Jusqu'alors Ă©pargnĂ©e par la dĂ©bĂącle de FTX (la plateforme globale), la branche amĂ©ricaine de FTX (FTX.US) pourrait dans les prochains jours couper le trading sur sa plateforme : « Le trading peut ĂȘtre interrompu sur FTX.US dans quelques jours. Veuillez fermer toutes les positions que vous souhaitez fermer ».

8,2 millions de dollars sortent de FTX

19:20 : Seulement 8,2 millions de dollars ont été retirés de FTX depuis la « réouverture » des retraits. Les flux sortants restent donc trÚs réduits.

FTX trouve un accord avec Tron

18:45 : FTX a conclu un accord avec la blockchain Tron pour permettre aux détenteurs de tokens TRX, BTT, JST, SUN et HT de retirer leurs fonds vers des portefeuilles externes. Cette fonctionnalité sera activée à 19h30 heure de Paris.

👉 En savoir plus sur l'accord trouvĂ© entre Tron et FTX

FTX cherche 9,4 milliards de dollars pour combler sa chute

18:40 : D'aprÚs Reuters, Sam Bankman-Fried cherche à rassembler 9,4 milliards de dollars pour sauver FTX. Il envisage de lever environ 1 milliard de dollars auprÚs de Justin Sun (Tron), 1 milliard de dollars auprÚs d'OKX, 1 milliard de dollars auprÚs de Tether et 2 milliards de dollars auprÚs d'un consortium de fonds d'investissement. Le reste proviendrait d'autres investisseurs non communiqués.

Des retraits plutĂŽt suspects de FTX ?

18:15 : D'aprĂšs Tree_of_Alpha sur Twitter, les retraits actuels de FTX seraient suspects. Un compte ayant rĂ©ussi Ă  retirer plus de 100 000 dollars de FTX sur le rĂ©seau Solana semble ĂȘtre un compte Twitter avec 100 followers, notamment suivi par Sam Bankman-Fried. Selon ces informations, cela accrĂ©diterait la thĂ©orie selon laquelle FTX assure des retraits pour des personnes privilĂ©giĂ©es.

NEW: Account that managed to get 6 figures out of FTX on the Solana network seems to be a Twitter account with 100 followers, including @SBF_FTX , lending credence to the theory that Sam is ensuring withdrawals for privileged people as we speak.

By @0xFib https://t.co/3BJTeuJXpA

— Tree of Alpha (@Tree_of_Alpha) November 10, 2022

La plateforme FTX a-t-elle réactivé les retraits ?

17:15 : Selon les données d'Etherscan permettant de suivre les flux entrants et sortants de FTX, la plateforme semble traiter certains retraits de cryptomonnaies. Pas de communication officielle sur le sujet et la quantité de retraits reste trÚs faible par rapport à la demande.

Le Japon ordonne Ă  FTX d'arrĂȘter ses activitĂ©s

17:00 : Les autorités de régulation financiÚre du Japon ordonnent à la branche japonaise de FTX de suspendre ses activités dans le pays.

FTX demande l'aide de Kraken

15:50 : FTX a sollicité la plateforme américaine Kraken en vue d'un éventuel plan de sauvetage. Cette demande intervient aprÚs le retrait de Binance d'un accord de rachat de FTX.

Gary Gensler impliqué dans les affaires de FTX ?

15:45 : Selon Tom Emmer (Ă©lu rĂ©publicain du Minnesota Ă  la Chambre des reprĂ©sentants des États-Unis), Gary Gensler (prĂ©sident de la Securities and Exchange Commission) aurait « aidĂ© Sam Bankman-Fried et FTX Ă  travailler sur des failles juridiques pour obtenir un monopole rĂ©glementaire. »

Interesting. @GaryGensler runs to the media while reports to my office allege he was helping SBF and FTX work on legal loopholes to obtain a regulatory monopoly. We're looking into this. https://t.co/SznowgcP6V

— Tom Emmer (@RepTomEmmer) November 10, 2022

Kraken révÚle son exposition au FTT

15:42 : Dans un communiquĂ©, la plateforme amĂ©ricaine Kraken dĂ©voile dĂ©tenir 9 000 FTT. Ces FTT appartenant Ă  Kraken sont pour le moment verrouillĂ©s sur FTX. En parallĂšle, la plateforme indique ne pas ĂȘtre exposĂ©e aux activitĂ©s d'Alameda Research.

CoinShares touché par la chute de FTX

15:40 : Le gestionnaire de crypto-actifs CoinShares a révélé détenir une position de 30,3 millions de dollars actuellement bloquée sur FTX.

Tether gĂšle une adresse USDT de FTX

15:20 : Suite à une demande des autorités, Tether a gelé une adresse USDT sur la blockchain Tron appartenant à FTX. Cette adresse cumule plus de 46 millions USDT.

SBF nie l'implication d'Alameda Research dans la crise de FTX

15:15 : Sam Bankman-Fried prétend que la débùcle de FTX n'a rien à voir avec Alameda Research, mais plutÎt à cause d'une mauvaise catégorisation des comptes liés aux banques

Alameda Research met fin à ses activités de trading

15:14 : Dans l'un de ses tweets, Sam Bankman-Fried indique qu'Alameda Research arrĂȘte complĂštement ses activitĂ©s de trading :

« Ils ne font aucune des choses bizarres que je vois sur Twitter - et rien d'important du tout. Et d'une maniÚre ou d'une autre, bientÎt ils ne traderont plus sur FTX. »

Sam Bankman-Fried s'exprime publiquement sur la situation de FTX

15:13 : Dans une série de publications sur Twitter, le PDG de FTX s'exprime sur ses erreurs et la situation de la plateforme :

9) Anyway: right now, my #1 priority--by far--is doing right by users.

And I'm going to do everything I can to do that. To take responsibility, and do what I can.

— SBF (@SBF_FTX) November 10, 2022

« Quoi qu'il en soit, pour l'instant, ma prioritĂ© n°1 – et de loin – est de bien faire les choses pour les utilisateurs. Et je vais faire tout ce que je peux pour y parvenir. Assumer mes responsabilitĂ©s, et faire ce que je peux. »

👉 Les dĂ©clarations complĂštes de Sam Bankman-Fried

Le Salvador stocke-t-il ses BTC sur FTX ?

Bonjour Cryptoast, est-ce vrai que le Salvador a perdu toutes ses cryptos sur FTX ?

— Question de Matthieu par mail

15:00 : Une rumeur stipulait que le Salvador conservait ses bitcoins (BTC) sur la plateforme FTX. Le président Nayib Bukele a affirmé auprÚs de Changpeng Zhao, le PDG de Binance, qu'il s'agissait d'une fausse information : « Nous n'avons pas de bitcoins sur FTX et nous n'avons jamais fait affaire avec eux. Dieu merci ! ».

Le stablecoin USDT retrouve son ancrage au dollar

14:55 : AprÚs avoir chuté à prÚs de 0,975 $, le stablecoin USDT de Tether est de nouveau ancré au dollar américain.

Alameda Research contribue bien au de-peg de l'USDT

14:30 : Alameda Research tente de shorter l'USDT en envoyant des USDC sur le protocole Aave afin d'emprunter des USDT, puis de les échanger sur Curve Finance. Ils en profitent pour faire de l'arbitrage sur les éventuels de-peg. Conséquence immédiate, la tri-pool de stablecoins (DAI-USDC-USDT) de Curve n'est plus correctement ajustée.

Gary Gensler appelle à une plus forte régulation

14:10 : Sans surprise, Gary Gensler prÎne une forte régulation de l'écosystÚme des cryptomonnaies pour protéger les investisseurs. En effet, imposer une plus grande transparence aux entreprises et des normes strictes pourraient éviter des affaires comme celles de FTX.

Gary Gensler s'exprime sur l'affaire FTX

14:00 : Gary Gensler, le prĂ©sident de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, s'exprime Ă  l'antenne de la chaĂźne CNBC au sujet de FTX.

👉 Les propos complets de Gary Gensler sur CNBC

En réponse au manque de transparence de FTX, Binance implémente la preuve de réserve

13:36 : Pour ĂȘtre transparente sur les cryptomonnaies en sa possession, la plateforme Binance introduit une preuve de rĂ©serve. Cette mesure intervient aprĂšs les critiques faites Ă  l'Ă©gard de FTX, qui assurait que tout allait bien alors que la plateforme n'avait plus de fonds.

La plateforme affirme détenir environ 475 000 BTC (7,8 milliards de dollars), 4,8 millions d'ETH (5,57 milliards de dollars), 17,6 milliards d'USDT, ainsi que prÚs de 21,7 milliards de son propre stablecoin, le BUSD. Tous les actifs détenus par Binance sont maintenant publiquement consultables en temps réel.

👉 71 milliards de dollars de cryptomonnaies – Les folles rĂ©serves de Binance

Le stablecoin USDT perd son ancrage au dollar

13:05 : le stablecoin USDT n'est plus corrélé au cours du dollar et entame une chute. Le stablecoin de Tether tombe à 0,975 $, peu de temps aprÚs l'ouverture probable d'un short par Alameda Research.

Chute USDT

Alameda Research short de l'USDT

13:00 : Alameda Research (la société mÚre de FTX) serait en train de parier sur une baisse du stablecoin USDT. Les traders d'Alameda Research sont trÚs actifs depuis la chute de FTX et multiplient les actions sur des protocoles de finance décentralisée (DeFi).

Sam Bankman-Fried se livre auprÚs de ses employés

12:45 : Dans un message partagĂ© sur Slack, le PDG de FTX tente de rassurer ses employĂ©s : « Nous avons encore une possibilitĂ© thĂ©orique de lever des fonds, ce qui est ma plus grande prioritĂ© la semaine prochaine ». À ce sujet, il ajoute : « En tant qu'investisseur potentiel, nous sommes dĂ©jĂ  en discussion avec Justin Sun. Concernant Binance, j'ai l'impression qu'ils n'ont jamais vraiment eu l'intention d'aller jusqu'au bout de l'opĂ©ration. »

👉 Sam Bankman-Fried espùre lever des fonds pour sauver FTX

FTX.US n'est toujours pas affectée

11:00 : FTX.US, la branche américaine de FTX, assure toujours l'ensemble de ses services normalement.

DĂ©but du direct

10:58 : Merci de nous rejoindre pour suivre les derniÚres actualités de l'affaire FTX. Posez-nous vos questions par e-mail à l'adresse [email protected] ou sur notre compte Twitter avec le hashtag #CryptoastFTX. Nous y répondrons dans ce live.

Une information à nous communiquer sur cette affaire ? Ecrivez-nous à [email protected] avec [CryptoastFTX] en titre d'e-mail.


Le co-fondateur de Circle rassure les investisseurs de Solana

8:44 : Jeremy Allaire, le co-fondateur de Circle, assure que le stablecoin USDC circule normalement sur la blockchain Solana et qu'il n'est nullement affecté par les déboires de FTX.

9 novembre : Binance annule son rachat de FTX

dYdX met en pause le trading de SOL

22:53 : La plateforme de trading dYdX annonce la mise Ă  l'arrĂȘt de la paire de trading SOL-USD « en raison de volatilitĂ© du marchĂ© extrĂȘme ».

Binance annonce qu'elle ne sauvera pas FTX

22:00 : Binance a finalement déclaré qu'elle ne poursuivra pas son achat de la plateforme FTX, citant « des problÚmes hors de contrÎle » et des « fonds de clients mal gérés ». Ainsi, le brouillard le plus total s'installe sur le marché des cryptomonnaies, ce dernier étant déjà en grande difficulté depuis quelques jours.

FTX est en déficit

19:10 : Plusieurs sources évoquent une perte équivalente à 6 milliards de dollars dans la trésorerie de FTX.

FTX suspend les retraits sur sa plateforme

10:59 : Les retraits de cryptomonnaies depuis FTX sont actuellement bloqués. D'aprÚs Etherscan, plus aucun token n'est sorti de la plateforme depuis plus de 4 heures.

Le token SOL de Solana en difficulté

08:00 : AprĂšs avoir essuyĂ© une perte de l’ordre de 20 % le 8 novembre, le token SOL de la blockchain Solana perd 47 % supplĂ©mentaires dans la journĂ©e.

👉 Le Solana (SOL) en baisse de 40 % – Risque-t-il de poursuivre sa chute ?

La fortune de SBF lourdement affectée

08:00 :Le milliardaire et fondateur de FTX avait une part consĂ©quente de ses avoirs en FTT, le token natif de la plateforme d’échange. Au total, Sam Bankman-Fried a vu sa fortune diminuer de 93% en 24h. Le FTT s'Ă©change alors autour des 5 dollars.

👉 FTX : la fortune de Sam Bankman-Fried passe de 14.6 milliards à 991 millions de dollars

8 novembre : Binance pourrait racheter FTX pour sauver la plateforme

Sam Bankman-Fried aurait sollicité Wall Street

22:07 : Avant de signer un accord provisoire de rachat avec le concurrent Binance, la plateforme FTX aurait d'abord appelĂ© Ă  l'aide de plusieurs milliardaires de la Silicon Valley et de Wall Street, sans succĂšs. Ce sont Ă  peu prĂšs 5 Ă  6 milliards de dollars qui devaient ĂȘtre trouvĂ©s avant la fin de la journĂ©e du mardi 8 octobre.

Binance Ă©voque un possible rachat de la plateforme FTX

17:09 : Un processus de vérification diligente est engagé entre les 2 entités. En d'autres termes, Binance pourra accéder aux comptes de FTX afin d'étudier de plus prÚs la gestion de ses comptes, et peut se retirer de l'accord à tout moment.

👉 Binance a l'intention d'acheter la plateforme FTX

Multicoin Capital avoue ĂȘtre largement exposĂ© Ă  FTX

11:00 : Multicoin Capital, un fonds d’investissement majeur de l’écosystĂšme, rĂ©vĂšle Ă  travers une lettre que 10 % de ses fonds dĂ©tenus sur FTX sont encore en attente de retrait. Par ailleurs, la sociĂ©tĂ© a vendu la totalitĂ© de sa position en FTT lorsque le cours se situait Ă  17 dollars contre du BTC et de l’USD. Ces derniers sont Ă©galement bloquĂ©s.

Le token FTT entame sa chute

04:00 : Le cours du FTT affiche une baisse de 25 % en quelques minutes. La panique s'installe chez les investisseurs, les tokens de l'écosystÚme Solana essuient également des pertes importantes (FTX a investi massivement dans Solana). Le marché commence à chuter dans sa globalité.

👉 Le FTT de FTX chute de 25% en quelques minutes, Binance pointĂ© du doigt

7 novembre : le début des difficultés pour FTX

Changpeng Zhao refuse l'offre de paix d'Alameda Research

20:35 : Caroline Elison, la PDG d’Alameda Research, a agitĂ© un drapeau blanc. Elle proposait Ă  Changpeng Zhao de racheter les tokens de FTT de Binance pour 22$ chacun, afin de limiter l’impact des liquidations sur le marchĂ©. Le PDG de Binance a refusĂ© l'offre.

👉 Changpeng Zhao refuse l'offre de paix d'Alameda Research

Les signes annonciateurs de la chute de FTX

Les hostilités ont débuté le 2 novembre, suite à la publication d'un rapport par CoinDesk révélant qu'Alameda Research, le fonds d'investissement de Sam Bankman-Fried, pourrait se retrouver en état d'insolvabilité en cas d'une chute conséquente du FTT, le token de la plateforme FTX.

Selon le document, au mois de juin 2022, Alameda Research détenait 14,6 milliards de dollars d'actifs sous différentes formes. Dans cette somme, le fonds détenait environ 10,4 milliards de dollars sous formes de différentes cryptomonnaies, notamment en FTT et en SOL, le token de l'écosystÚme Solana dans lequel FTX a considérablement investi.

Quelques jours plus tard, Changpeng Zhao, le PDG de Binance, annonce une mise sur le marché graduelle des tokens FTT détenus par Binance, soit l'équivalent de plus de 2,1 milliards de dollars au 6 novembre, date de la publication. Le président de l'exchange a explicitement expliqué ce choix suite aux révélations de CoinDesk :

« En raison des récentes révélations qui ont été faites, nous avons décidé de liquider tous les FTT restants. Nous essaierons de le faire d'une maniÚre qui minimise l'impact sur le marché. »

Afin de rassurer les investisseurs, la PDG d'Alameda Research, Caroline Elison, a rapidement proposé à Binance de racheter l'ensemble de ses tokens FTT pour 22 dollars l'unité, ce que Changpeng Zhao a refusé. La panique s'installe et les rumeurs d'insolvabilité concernant FTX ont fini par laisser place à la dure réalité : FTX est en déficit.

Ainsi, les rumeurs faisant état d'une possible chute du second plus important exchange au monde ont fusé : le cours du FTT s'est effondré, chutant de plus de 80 % jusqu'à atteindre les 4 dollars.

Le 8 novembre, l'impensable se produit : au cours de déclarations parallÚles, Changpeng Zhao et Sam Bankman-Fried annoncent que FTX a dû recourir à l'aide de Binance. Plus précisément, les 2 entités ont signé une offre non contraignante, laissant la possibilité à Binance de racheter FTX aprÚs un processus de due diligence.

Toutefois, aprÚs une étude des comptes de FTX, Binance annonce le 9 novembre qu'elle ne pourra pas sauver la plateforme en difficulté, citant « des problÚmes hors de contrÎle » et « des fonds de clients mal gérés ».

Le meilleur moyen de sĂ©curiser vos cryptomonnaies 🔒

đŸ”„ Le leader mondial de la sĂ©curitĂ© crypto

toaster icon

Newsletter 🍞

Recevez un rĂ©capitulatif de l'actualitĂ© crypto chaque lundi par mail 👌

Newsletter 🍞

Recevez un rĂ©capitulatif de l'actualitĂ© crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page prĂ©sente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens prĂ©sents dans cet article sont affiliĂ©s. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer Ă  vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez mĂȘme obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risquĂ©s. Cryptoast n'est pas responsable de la qualitĂ© des produits ou services prĂ©sentĂ©s sur cette page et ne pourrait ĂȘtre tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causĂ© suite Ă  l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liĂ©s aux crypto-actifs sont risquĂ©s par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacitĂ©s financiĂšres. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement Ă©levĂ© garanti, un produit prĂ©sentant un potentiel de rendement Ă©levĂ© implique un risque Ă©levĂ©. Cette prise de risque doit ĂȘtre en adĂ©quation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacitĂ© Ă  perdre une partie de cette Ă©pargne. N’investissez pas si vous n’ĂȘtes pas prĂȘt Ă  perdre tout ou partie de votre capital.

Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation FinanciĂšre, Transparence du MĂ©dia et Mentions LĂ©gales.

author profile picture

Cryptoast est un média spécialisé sur l'univers du Bitcoin et de la Blockchain. Lancé en 2017, il fait partie des sites cryptos les plus consultés en France.

AD

NotifyLog - One stop tool for events tracking and analytics

NotifyLog is a powerful tool for events tracking and analytics. It helps you to track events from your website, mobile app, and server.CREATE YOUR FREE ACCOUNT


Read Original Article on Cryptoast

ORIGINAL SOURCE

https://cryptoast.fr/direct-suivre-affai...

Disclaimer: Cardano Feed is a Decentralized News Aggregator that enables journalists, influencers, editors, publishers, websites and community members to share news about the Cardano Ecosystem. User must always do their own research and none of those articles are financial advices. The content is for informational purposes only and does not necessarily reflect our opinion.


NotifyLog - One stop tool for events tracking and analytics

More from Cryptoast

See more
Le TOP 5 des cryptomonnaies les plus performantes en février 2023
Cryptoast
Le TOP 5 des cryptomonnaies les plus performantes en février 2023

03/03/2023

·

32 views

Related News

See more
WingRiders Governance Token

Featured News

See more
WingRiders Governance Token


    DEFAULTENGLISH (EN)SPANISH (ES)RUSSIAN (RU)GERMAN (DE)ITALIAN (IT)POLISH (PL)HUNGARIAN (HU)JAPANESE (JA)THAI (TH)ARABIC (AR)VIETNAMESE (VI)PERSIAN (FA)GREEK (EL)INDONESIAN (ID)ROMANIAN (RO)KOREAN (KO)FRENCH (FR)CZECH (CS)PORTUGUESE (PT)TURKISH (TR)
NotifyLog - One stop tool for events tracking and analytics