De Decentraland à Facebook, La guerre du metaverse est déclarée !

5 days ago    120 views
Telegram LinkedIn
AFRIXX - An African generative NFT project

metaverse meta polkadot cryptocurrency

La guerre du metaverse est déclarée ! Et Facebook affrontera les 3 trilliards de la crypto.

Depuis que Mark Zuckerberg a annoncé que la société mère Facebook changerait de nom pour s’appeler Méta, tous les projets de métaverse ont vu leur capitalisation exploser. Decentraland a été le grand gagnant de cette annonce puisque son cours est monté de 0,07 à plus de 4 dollars en trois semaines alors que parallèlement plusieurs plateformes d’échange (Crypto.com, KuCoin, Maïar) veulent lancer leur propre métaverse. Difficile de s’y retrouver dans ce marché où la plupart des projets sont encore en construction ! Nous vous proposons donc un tour d’horizon des différents projets à suivre.

  • Deux géants, et quelques outsiders
  • Des Métaverses chez Polkadot
  • L’ambition des plateformes d’échanges
  • Quelques low-cap à suivre

Decentraland et Sandbox: les vainqueurs du métaverse

Déjà connus dans l’univers des cryptomonnaies, Decentraland et, dans une moindre mesure, The Sandbox, sont assurément les grands gagnants de l’annonce de Zuckerberg. Du 28 octobre, veille de l’annonce, au 31, la capitalisation de Decentraland a été multipliée par cinq. Un exploit qui lui a permis d’atteindre le top 30 des cryptomonnaies. Sur la même période, The Sandbox se propulsait à la quarante-sixième place avec une progression équivalente de sa capitalisation.

Héritiers du jeu vidéo Minecraft, ces univers virtuels où les joueurs peuvent acheter des parcelles, les aménager et les louer ont su imposer un modèle financier qui est devenu en un mois source de convoitise. Pour l’instant, la concurrence est loin. Même si quelques outsiders avancent leur pion comme Bloktopia sur la blockchain Solana. Ou encore Mobox, qui peut devenir un acteur important dans la construction de métaverses grâce à son partenariat avec Binance.

Polkadot: Un éco-système à la mesure des métaverse

Malgré leur succès, Decentraland et The Sandbox peuvent rapidement rencontrer une limitation. Car ils dépendant de la blockchain Ethereum. Or, l’expansion de la plateforme de NFT Opensea depuis le printemps dernier avait déjà été une cause de la congestion du réseau. Il peut donc être intéressant de se tourner vers les projets qui se construisent dans l’univers Polkadot. En effet, chaque parachain de ce réseau est dédiée par définition à une seule fonction.

Ainsi début novembre, Bit.Country & Metaverse Network ont remporté une enchère pour devenir une parachain de Kusama. Ils vont donc ouvrir leur monde virtuel à partir du mois prochain. De plus, la collaboration avec Republic Realm, qui soutient aussi Decentraland et The Sandbox, est une caution importante pour cette aventure. Cependant, Bit.Country devra faire face à un concurrent de taille avec Effinity. Ce projet se lance dans les enchères sur Polkadot. Grâce à ce dernier, Enjin qui est déjà un acteur majeur du marché des NFT et du GameFi, va à l’assaut des métaverses. Et quand on connaît le background de Maxim Blagov et Witek Radomski, les deux têtes pensantes de Enjin, on comprend rapidement que la bataille sera rude sur le plan technologique.

Facebook face aux géants de la cryptosphère

Ce nouvel Eldorado des investisseurs ne pouvaient pas échapper aux plateformes d’échange centralisées. Ces dernières se lancent elles aussi dans la course aux métaverses. Cela s’inscrit dans leur volonté de monopoliser les investisseurs. Pour arriver à leurs fins, elles proposent des services de plus en plus complets. Avec comme objectif d’éviter que les utilisateurs soient trop tentés par la finance décentralisée.

Opérationnelle depuis la semaine dernière, Cronos, la blockchain de la plateforme Crypto.com, veut faire du métaverse un de ses projets phares. Évidemment, elle n’est pas seule à vouloir s’imposer. Et elle devra faire face à la blockchain Elrond qui a ouvert son échange décentralisé officiel cette semaine. Un lancement soutenu par partenariat avec Bloktopia tout en travaillant sur un bridge pour faire transiter les NFT et les tokens entre ces deux systèmes.

Pour le PDG de Bloktopia, Ross Tavakoli: « Notre métavers a été conçu exactement pour le genre de communauté dynamique et avisée qui s’est réunie autour de la technologie remarquable d’Elrond.” et on doit s’attendre à ce qu’un tel partenariat amène un public néophyte vers les métaverses.

Si cela ne suffisait pas, l’échangeur KuCoin se positionne aussi dans cette course en annonçant la mise en place d’un fond d’investissement de cent millions de dollars pour développer le métaverse. Déjà largement implantées dans la technologie blockchain, indispensable pour ce nouveau marché, ces plateformes ont une longueur d’avance face au géant Facebook.

Quelle place pour les univers virtuels plus confidentiels ?

Parmi les projets plus confidentiels, OVR est sans doute un des mieux placés à l’heure actuelle pour faire figure de outsider. Avec son mélange de réalité augmentée et d’univers virtuel, il démultiplie les possibilités pour les futurs investisseurs. Car on peut être virtuellement possesseur d’une parcelle de la carte du monde. Et même la louer pour des événements en réalité augmentée. Bien avancé sur le plan de la réalité augmentée, le projet multiplie les mises à jour pour rendre son univers virtuel plus attrayant.

Avec une petite capitalisation, Mars4 offre la même possibilité d’achat virtuel de parcelle réelle. Mais cette fois-ci avec la planète mars. Et ils complètent ce métaverse avec un play-to-earn. Enfin pour rester dans les petits market cap, il peut être intéressant de surveiller Moniwar sur la BSC. Egalement Velhalla, le premier métaverse sur Velas. Ces deux derniers explorent l’univers de l’héroïc-fantasy. Il est difficile de savoir comment ces petits projets pourront gérer la complexité d’un métaverse. Cependant, ils présentent des potentialités de gains beaucoup plus grandes de par leurs faibles capitalisations.

Il était encore au second plan il y a un mois. Mais aujourd’hui, le marché des métaverses est au centre de l’univers des cryptomonnaies. A tel point que Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano, a déclaré : “Le web 3.0 n’est pas seulement une fine couche. Mais c’est aussi une verticale, où vous avez en fait ce métaverse qui vit au-dessus”. Face à ce nouveau royaume des cieux, les possibilités d’investissement sont vastes. Elles permettent autant de miser sur les valeurs sûres du secteur que de faire des paris plus risqués. Mais à fort potentiels.

Verlux is Building The Biggest Cross-Chain NFT Marketplace On The Cardano Blockchain - Join Seed Sale



BUY AFRIXX NFT - An African generative NFT project
The first NFT project to combine art and history, aiming to expand the knowledge of Africans and their history. BUY NFT NOW - https://afrixx.io/buy
Read the article in Cryptonaute
ADACASH - Earn passive income.