Logo
Cardano Ecosystem

Cointribune

02/13/2024

·

36 views


Cardano : Interview de Frederik Gregaard, PDG de la Fondation

dim 18 Fév 2024 ▪ 9 min de lecture ▪ par La Rédaction C. Dans le contexte actuel du marché crypto, seuls les acteurs bien installés vivent et construisent encore dans l’ombre. Les nouvelles tendances et les...

Cardano : Interview de Frederik Gregaard, PDG de la Fondation

dim 18 Fév 2024 ▪ 9 min de lecture ▪ par La Rédaction C.

Dans le contexte actuel du marché crypto, seuls les acteurs bien installés vivent et construisent encore dans l’ombre. Les nouvelles tendances et les avancées technologiques posent de nombreux défis pour l’avenir, et les grands noms existants doivent adapter leur écosystème à ce phénomène. Cardano se construit depuis des années et a toujours sa place au sommet de l’écosystème. Aujourd’hui, nous avons interviewé Frederik Gregaard, PDG de la Cardano Foundation, pour en savoir plus sur la façon dont Cardano envisage son avenir.

Photo de Frederik Gregaard, PDG de la Fondation crypto Cardano

Liâm : Comment pensez-vous maintenir le niveau de décentralisation de Cardano à l’avenir, avec l’arrivée de gros investisseurs sur le marché crypto ?

Fred : Nous avons 5 axes différents pour maintenir la décentralisation. Il s’agit des éléments suivants :

  • la gouvernance ;
  • l’indice de décentralisation (soutenu par l’Université d’Edimbourg) ;
  • le fonctionnement du matériel et du logiciel ;
  • la comparaison avec l’indice Bitcoin ;
  • la garantie d’un montant optimal de pools de staking

Nos caractéristiques techniques utilisent la théorie des jeux pour calculer la validation des transactions, ce qui permet de répartir de manière plus équitable les décisions entre les pools d’enjeux et les acteurs. Ce consensus peut être bénéfique jusqu’à un certain nombre de stake pools, et nous essayons de nous demander quel est le bon nombre pour qu’il soit décentralisé de manière optimale sans trop de risques. Nous voulons continuer à éduquer nos utilisateurs à déléguer leurs ADA pour qu’ils soient mis en jeu, ce qui représente déjà 100 millions d’ADA mis en jeu aujourd’hui.

En ce qui concerne l’arrivée de nouveaux grands acteurs financiers, nous savons que de nombreux grands investisseurs entrent sur le marché par l’intermédiaire de banques de dépôt. Celles-ci ne stakent pas actuellement l’ADA pour leurs clients. Pour l’instant, ce n’est donc pas un gros problème, mais cela le deviendra plus tard. Nous sommes conscients de ce problème futur, mais ce n’est pas un domaine sur lequel nous maintenons un signal d’alarme pour le moment.

Liâm : Avec la montée en puissance des solutions de Layer 2 sur Ethereum notamment, ne craignez-vous pas une perte de compétitivité de Cardano et de son écosystème crypto ?

Fred : Oui, c’est vrai. L’adoption de ces solutions est en train de croître de façon étonnante depuis quelques mois, mais tous les paramètres sont positifs pour la Fondation Cardano. Nous avons enregistré 20 % de transactions supplémentaires sur notre blockchain par rapport à la même période il y a un an. Dans ces transactions globales, nous observons une bonne croissance de l’utilisation de nouveaux wallets non-custodial, ainsi que des transactions avancées. Ce que nous appelons transactions avancées sont des transactions liées à l’identité, des transactions de wallets liées aux affaires…

Nous avons également observé que, contrairement à Ethereum et à certaines de ses solutions de Layer 2, notre valeur totale bloquée (TVL) se développe de manière organique sans beaucoup de marketing par rapport à ces autres projets. Les personnes intéressées restent dans notre écosystème, ce qui me rend enthousiaste pour le long terme.

Liâm : Comment comptez-vous former les gens à devenir des créateurs dans votre écosystème crypto ?

Fred : Pour nous assurer que nous avons suffisamment de créateurs, nous nous concentrons sur l’adoption à long terme. Nous travaillons actuellement avec de grandes institutions telles que les universités, l’UE et d’autres pour assurer une bonne connectivité entre la blockchain et l’infrastructure du monde réel à l’avenir. Cette connectivité et cette collaboration avec ces acteurs ont pour but d’être un excellent outil éducatif pour permettre une adoption massive un jour.

Nous travaillons également sur une plateforme d’apprentissage gratuite où chaque fondation ou entreprise de blockchain pourrait mettre du contenu éducatif pour apporter une meilleure éducation générale autour de l’écosystème, ce qui pourrait être bénéfique pour tout le monde, et également pour Cardano.

Enfin, nous essayons de simplifier les langages de programmation de base et la compatibilité de la blockchain de Cardano avec d’autres acteurs afin de permettre à plus de constructeurs de s’embarquer. Nous le faisons notamment grâce à Aiken, un kit d’outils pour les programmeurs que nous sommes en train de développer.

Liâm : Pensez-vous que le modèle d’évaluation par les pairs que la Fondation Cardano promeut est au cœur du succès du monde du Web3 ?

Fred : Je l’espère. Notre façon de voir les choses est orientée vers ce paradigme. Nous voulons que la blockchain soit promue, et si ce modèle peut être diffusé à travers les nouvelles utilisations de la technologie blockchain, nous sommes encore plus optimistes. Le monde est vaste et il est certain que la technologie blockchain sera utilisée même si son utilisation ne suit pas exactement ce modèle. Même si une partie seulement correspond à notre idéologie, ce serait certainement une bonne chose de mon point de vue !

Liâm : Comment comptez-vous continuer d’avoir un impact positif en termes de durabilité avec votre écosystème crypto à l’avenir ?

Fred : Tout d’abord, notre système de consensus est vraiment durable, car il pollue infiniment moins que les blockchains P.

Concernant les personnes, nous misons principalement sur l’éducation, comme pour tout ce qui touche à notre écosystème. Notre Fondation est vraiment engagée dans l’éducation sur les cas d’utilisation de la blockchain pour un impact positif. Nous proposons notre initiative Cardano4Climate qui contribue grandement à la sensibilisation et à l’application de pratiques vertes et durables dans notre écosystème. Cardano a la chance d’avoir une communauté très forte, nous sommes donc en mesure d’exploiter cette force pour diffuser des comportements durables.

De plus, notre Fondation n’accorde des subventions qu’aux constructeurs qui s’appuient sur notre écosystème, ce qui signifie qu’il est plus facile pour nous de contrôler l’impact positif des projets dans lesquels nous investissons, et de les aider à intégrer les bonnes pratiques dès le début de leurs projets.

Liâm : Avez-vous peur de la régulation crypto et du fait que Cardano puisse être considéré comme un token de sécurité ?

Fred : Nous pourrions en parler longuement. Oui, mais non. Cela dépend beaucoup du pays, du cadre, des gens… Nous restons confiants dans la bonne volonté des régulateurs, et sommes conscients que le travail de fond sur les politiques est correctement fait. Le staking est le sujet le plus délicat. Le staking est-il un service financier ; est-il supposé être uniquement destiné à la bonne utilité du token et non à une rémunération ; comment peut-il être considéré en termes de forme de revenu… Nous essayons de montrer que notre token n’est pas un simple titre de sécurité en éduquant les régulateurs et la commission de l’UE également. Il y a beaucoup de cas d’utilisation pour le token ADA, il n’est pas seulement destiné à être échangé, parce que les gens ont confiance en nous, et ces cas d’utilisation doivent être prouvés aux personnes qui veulent le réglementer. Et comme nous le savons, ces entités sont vraiment pointilleuses et précises dans leur travail, c’est pourquoi cela prend du temps, et c’est même préférable que ce soit le cas. C’est une garantie de confiance.

C’est sur ces mots que s’est achevée l’interview de Frederik Gregaard. Beaucoup d’engagements prometteurs sont pris par la Fondation Cardano, pour pouvoir maintenir et étendre sa vision et son utilisation du Web3. À bientôt pour une nouvelle interview !

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

AD

SNEKbot by DexHunter on CARDANO

Cardano's Telegram Trading Bot live on Cardano mainnet!TRADE NOW!


Read Original Article on Cointribune

ORIGINAL SOURCE

https://www.cointribune.com/cardano-inte...

Disclaimer: Cardano Feed is a Decentralized News Aggregator that enables journalists, influencers, editors, publishers, websites and community members to share news about the Cardano Ecosystem. User must always do their own research and none of those articles are financial advices. The content is for informational purposes only and does not necessarily reflect our opinion.


Genius Yields DEX Launched!

More from Cointribune

See more
Les USA font appel à Cardano pour créer une solution de vote par la blockchain
Cointribune
Les USA font appel à Cardano pour créer une solution de vote par la blockchain

last Friday at 8:00 AM

·

8 views

Related News

See more
Genius Yields DEX Launched!

Featured News

See more



    DEFAULTENGLISH (EN)SPANISH (ES)RUSSIAN (RU)GERMAN (DE)ITALIAN (IT)POLISH (PL)HUNGARIAN (HU)JAPANESE (JA)THAI (TH)ARABIC (AR)VIETNAMESE (VI)PERSIAN (FA)GREEK (EL)INDONESIAN (ID)ROMANIAN (RO)KOREAN (KO)FRENCH (FR)CZECH (CS)PORTUGUESE (PT)TURKISH (TR)